Accueil > S tmazight > Tamedyazt > Temsaman
Temsaman
jeudi 22 juillet 2004
par Masin

Poème de la résistance rifaine

Aya D’h’ar’ u Berr’an
Aya ssus n yeghsan
Wi zzeyk igherran
Ghar zzeys zman
Yessk Wesbanu gher Uliman
Ynass z’ur’r’ d tamurt n Temsaman
Tamsaman ma thawn ac
Ma tghir ac d banaâman
Wellah xuma yxerq i babba-c
Am wi yeâdan !
Nnzah a Mimunt
Mah’end gharm aytmam
Ttfah’ wer yenwi
R’baquq d asemmam



Traduction française

Articles dans la rubrique :

Tamedyazt
25/11/04
0
I Cek d azengir s tuga d waman D azengir s taqqa d urtiyen. Cek d azengir s ibriden d (...)

Lire l'article

01/08/04
0
Tawurt n ildi Ax imi-w D s-tci i tuccent-ik Ggid’ ay tesled âeggigh G-id’es-ik Awi ildi-w D agli (...)

Lire l'article

31/07/04
0
Deg yiwen wexxam deg Buzerriâa Yiwet tmet’t’ut la s teqqar i wergaz is : Ttxilek ur teffegh ur (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


3 Messages

  • > Temsaman 23 juillet 2004 11:16, par azergui
    Ahul Ce beau texte chanté dans les années 20 du siècle dernier et repris actuellement plusieurs grands chanteurs rifains modernes (Twattun, Mimun ...)traite de la bataille d’Anwal dans laquelle Abdelkrim a écrasé l’armée espagnole dans le Rif faisant plus de 20.000 morts. D’autres poèmes de cette époque sont également chantés par les groupes de musique. Il s’agit notamment de très populaire "Wwet a Yanzar wwet, ad yemghar imendi, ad yemghar Muhand, ad yeksi lekrata (fusils)".... chanté par Itran. tanemmirt nnwen.
  • > Temsaman 23 juillet 2004 14:23, par Yafelman

    Azul
    Je vous envoie ci après la version complète de ce chant traitant de La bataille de « Dhar Ubarran » :
    En effet, après la nomination de Abddekrim comme chef de la région du Rif, par les représentants des tribus rifaines (Ayt Arboin), en 1920, il essayera d’ouvrir quelques pochettes diplomatiques avec les Espagnols, mais le refus de Silvestre, et sa décision d’occuper « Dhar Ubarran » en 1921, a poussé Abddekrim à réagir, ce qui’a déclenché une guerre violente, contribuant ainsi à une catastrophe pour les forces éspagnoles. Le poète était présent pour décrire la victoire rifaine :

    A ya Dhar ubarran, a yassusen yexsan
    Zi zzay k igharren, ad zzay s igharr zman
    Yessek usebbanyu ghar uliman
    Yenna s zzûr d tamurt n temsaman !
    Tamsaman ma thewn ac
    Ma tghir ac d benne3man
    Wellah huma ixerq i bab ac
    Am wi ye3dan !
    Nezzeh a Mimunt
    Mahend ghar m aytmam
    Tteffah wer yemmî
    Rbarquq d asemmam

    A ya Dhar ubarran, a yassusen yexsan
    Wi zzay k igharren, ad zzay s igharr Zman,
    Rami tewtid rbûrqi tarnid ra d tixuzan,
    Ma igharri c d Uqarqac, ma d Omar n Buyuzan,

    Ma gharrent cek tebrighin i ybeyasen s ifiran,
    Am igharr ugharabu x we3rur n w aman
    Qimen d day s irumeyyen tembarazen am imuyan
    Qqiment tcuccay nsen am rferfer yemmûn
    Yeqqim ssre3 nsen g waman am ighunam)
    A ya Dhar ubarran, a yassusen yexsan
    Dinni yenhem rbûrqi, din idehcen iysan
    Din ig yemmut rhakem, dinni ig ymmuh u tarejman
    Rqebttân Uwarfa iharg d ghar temsaman,
    Temsaman ma thewn a c, ma tghired d Benne3man,
    Hargen d ayt Waryigher, amez’yan ameqran,
    Ggin as i Bu Ijarwan am netta am Iserman,
    Hargen d ayt Waryigher gi ten3ac ameyya,
    Umi d gh a 3eqben, 3eqben d gi xemsa,
    Hemmu n Rhaj 3isa a bu yis aziza,
    A ya Ccix Omar a x ssrek ig ifsa (yuda)
    A rebbi mac gh ad ggegh ?
    I Xedduj a 3emmi xmi day d gh aa terqa,
    Xmi day gh ad tini Muh mani yekka,
    Muh Amjahd tenghi lharraqa,
    A Rebbi mac gh aa ggegh ?
    I waber abercan yetbehbar d s umetta,
    A ya ralla yemma x ufud inu iwettva,
    kenniw Ayt 3ezza d imjahden zi rebda,
    Thjahdem s ufus nwem jahdhent ra d tiniba.

    (Traduction)

    Oh ! mon « Dhar Ubarran »,
    Oh ! le tombeau de l’humanité
    Qui t’a trompé
    Le destin le trompera.
    L’Espagne demanda à l’Allemagne
    De visiter « Temsaman » !
    Oh ! « Temsaman » est imprenable !
    Est-ce que vous la croyez comme la fleur de « benneoman » ?!
    Je vous jure que votre sort sera comme les agresseurs précédents.
    Oh ! ma chère Mimount
    Ballade-toi
    Tes frères sont à tes cotés !
    Les pommes ne sont pas mures !
    Les prunes sont aigres !
    Oh ! mon « Dhar Ubarran »,
    Oh ! le tombeau de l’humanité
    Qui t’a trompé
    Le destin le trompera
    Tu nous as bombardés
    Oh ! ennemi de l’humanité !
    Tu as même déposé tes coussinets !
    Est-ce que c’est Aqarqac
    Qui t’a friolé ?
    Ou, c’est Omar n Buyuzan ?!
    Ou bien ce sont les belles femmes rifaines ?!
    Ton sort sera comme celui du navire
    Sur la mer !
    Les « Rumis », dedans, coincés comme les boucs !
    Leurs casquettes se sont dispersée comme le poivre cuit !
    Oh ! mon « Dhar Ubarran »,
    Oh ! le tombeau de l’humanité
    C’est ici que la bombe a explosé et que les chevaux se sont effrayés !
    C’est ici qu’est mort le gouverneur
    Et le traducteur
    Le capitaine « Byarehya » a attaqué « Temsaman »
    .Oh « Temsaman » est imprenable !
    Est-ce que vous la croyez comme la fleur de « benneoman » ?
    « Ayt waryagher » ont attaqué l’ennemi
    Le jeune et le vieux !
    Ils ont fait à l’ogre
    Ce que le pêcheur faisait aux poissons !
    Ils étaient 1200 soldats
    Mais quand ils se retourna
    Il ne reste que cinq vivants !
    Oh ! cher Hemmou n Rhaj 3isa !
    Le maître du brave cheval gris
    Oh ! mon chikh 3mar
    Toi qui es tombé sur le fil de métal !
    Oh ! mon Dieu que puis-je faire ?
    Quand Kheddouj me demanda :
    « Où est Mouh ? »
    Muh est un combattant
    Tué par la bombe !
    Oh !mon Dieu que puix-je faire ?
    Quand Khedduj, les larmes dans les yeux, pleura les siens,
    Oh ! ma mère !
    Il m’est difficile de se tenir debout !
    Vous, ayt 3ezza, vous êtes des combattants depuis toujours !c’est avec vos propres mains que vous avez lutté contre l’ennemi
    Et ce sont vos femmes qui ont résisté !


    Le bilan de cette bataille était très lourd : plus de 18.000 tués. Min awal.

    • > Temsaman 18 août 2004 21:08, par youalabdellah
      3afak attas pour le monsieur qui à fait cette SITE pour temsaman merci pour vous !!!!!!!!!!!!!!!! A KOMI3AWAN SIDHARBBI
  • > Temsaman 14 novembre 2005 20:58, par said akoudad poète rifain de nador
    il ya baucoup de fautes dans l origine et la traduction. le poème tetulè taqessist n dhar u barran non temsaman . il y on a baucuop de fautes

    Voir en ligne : temsaman