Accueil > Débats > Chroniques de Bernard Martial > L’héroïne de la République
L'héroïne de la République
jeudi 13 septembre 2007
par Masin
Oh my lady héroïne, chantait Serge Gainsbourg. Dans la famille Dati, l’héroïne, c’est Rachida qui, à 41 ans, est devenue Garde des Sceaux après l’élection de Nicolas Sarkozy et tout à la fois symbole de l’intégration et de la parité. Las, on abuse un peu trop du terme dans la famille, puisque le frère Jamal, 34 ans, vient de se faire condamner à un an de prison pour achat, consommation et revente d’héroïne. Il avait déjà été condamné en 2001 à trois ans d’emprisonnement, dont 18 mois ferme pour le même délit. D’après un magistrat anonyme, "si l’on appliquait à la lettre le projet Sarkozy-Dati sur les multirécidivistes, Jamal Dati devrait être condamné lourdement". La garde des sceaux a présenté le 5 juillet au Sénat un projet de loi instaurant des peines plancher pour les récidivistes. En novembre prochain, Omar, un autre frère, sera jugé pour trafic de cannabis. La grande sœur n’y est pour rien assurément mais comment jugera-t-on les condamnations ? Si elles sont légères, on criera à l’influence, si elles sont sévères on parlera de vengeance et de règlement de comptes racistes. Difficile d’être une héroïne de la république.

Bernard MARTIAL

Articles dans la rubrique :

Chroniques de Bernard Martial
29/12/07
0
La dame au châle blanc est morte au Pakistan Près de Rawalpindi, à son dernier discours Et (...)

Lire l'article

13/12/07
0
Dix milliards de promesse de dons ! qui ne seront peut-être pas concrétisés par le participant… (...)

Lire l'article

15/09/07
0
L’affaire de l’été : alors que l’habile régime libyen de Khadafi avait trouvé l’idée machiavélique (...)

Lire l'article


Rejoignez nous