Accueil > Débats > Chroniques de Bernard Martial > La pire manie des dictateurs
La pire manie des dictateurs
lundi 18 décembre 2006
par Masin

Connaissez-vous Pyinmana ?
La capitale du Myanmar, état dirigé par le Président Than Shwe. Ce n’est pas une fiction. L’état s’appelle aussi la Birmanie et la junte militaire paranoïaque, dirigée par Than Shwe et Maung Aye, a abandonné en 2005 la capitale Yangon (ex-Rangoon) par peur de soulèvements populaires pour s’établir en hâte sur les hauts plateaux. Vous avez peut-être oublié aussi (si vous l’avez jamais connue) Aung San Suu Kyi qui reçut pourtant, en 1991, le Prix Nobel de la Paix pour son combat en faveur de la démocratie, à la tête de la Ligue Nationale pour la Démocratie (fondée le 27 septembre 1988) ? Aux élections de 1990, la LND obtint près de 80% des suffrages et Madame Aung San Suu Kyi aurait dû accéder au poste de premier ministre. Mais les généraux refusèrent d’accepter le résultat des urnes et augmentèrent la répression.

La fille du leader de la libération, Aung San, assassiné en 1947, fut arrêtée et placée en détention surveillée. Depuis, sa situation n’a guère changé, de libérations provisoires en assignations à résidence, malgré les pressions internationales et un attentat manqué contre elle en 2003. Elle n’a pu revoir ses enfants vivant au Royaume-Uni et son mari mort d’un cancer en 1999. Le 19 juin 2006, Madame Aung San Suu Kyi, dont la santé décline, faute de soins appropriés, a fêté son 61e anniversaire dans l’indifférence d’un monde obnubilé par le mondial de football. Les généraux birmans se réjouissent que le monde l’oublie et s’emploient à brouiller les pistes. La pire manie des dictateurs est d’effacer l’histoire et de lasser l’attention internationale. Il ne faudrait pas qu’ils réussissent.

Bernard Martial

Aung San Suu Kyi

Articles dans la rubrique :

Chroniques de Bernard Martial
29/12/07
0
La dame au châle blanc est morte au Pakistan Près de Rawalpindi, à son dernier discours Et (...)

Lire l'article

13/12/07
0
Dix milliards de promesse de dons ! qui ne seront peut-être pas concrétisés par le participant… (...)

Lire l'article

15/09/07
0
L’affaire de l’été : alors que l’habile régime libyen de Khadafi avait trouvé l’idée machiavélique (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


1 Message

  • La pire manie des dictateurs 19 décembre 2006 18:02
    quand il s’agit de regimes qui travaillent pour les intérets des barons de la finance mondiale, on ferme les yeux sur les exactions ou/et on soutien. Qui peut aujourd’hui critiquer les régimes africains ( algerien, marocain, soudanais,...)surtout pas les pays qui se considére comme les champions des droits de l’homme, entre autre la France, qui est le soutien le plus solide des dictature africaines (elle tire les ficelles), l’ONU est paralysée par les dictatures de l’argent ( france,etats unis,chine,GB,russie), donc y a que la mobilisation populaire qui peut changer la situation...mais bon , vu le degré de conscience de nos peuples (algerien, marocain...)on peut se dire que c’est pas demain la veille ....???!!!!!!