Accueil > Débats > Chroniques de Bernard Martial > Tragédie pakistanaise
Tragédie pakistanaise
samedi 29 décembre 2007
par Masin
La dame au châle blanc est morte au Pakistan
Près de Rawalpindi, à son dernier discours
Et depuis l’attentat, tout le pays se tend
L’inquiétude grandit dans le monde alentour.

A quelques pas du parc où son père fut pendu
Après le coup d’état du général Zia,
La princesse du Sind à la mort est rendue
Victime expiatoire d’une odieuse razzia.

Comme Indira Gandhi, elle finit trop tôt
Parce qu’un Ravaillac a croisé le chemin
De la fille de Nehru, et celle d’Ali Bhutto
Héritières politiques aux funestes destins.

Benazir, l’unique, semblait pouvoir gagner
Après neuf ans d’exil, les prochaines élections
Apporter au pays son baume pour le soigner
Malgré quelques soupçons anciens de corruption.

On désigne du doigt les terroristes verts
Qui aident Ben-Laden et tous les Talibans,
Adeptes de la bombe, visant le nucléaire
Et voyant tout l’Orient en grand Islamistan.

Pour Pervez Musharraf, ce danger potentiel
De jours d’insurrections est aussi une chance
De rester au pouvoir comme homme providentiel
Réprobation publique et secrète espérance.

Concurrent de Bhutto, ex-Premier Ministre
Mian Nawaz Sharif, a lui aussi failli
Périr assassiné et sur un ton sinistre,
Hypocrite, il se voit leader ragaillardi.

L’année qui devait être celle de la parité
S’achève par un meurtre aux relents médiévaux
Triomphe des barbares à la haine irrités
Saccageant le symbole d’une idéale Bhutto


Bernard Martial

Articles dans la rubrique :

Chroniques de Bernard Martial
13/12/07
0
Dix milliards de promesse de dons ! qui ne seront peut-être pas concrétisés par le participant… (...)

Lire l'article

15/09/07
0
L’affaire de l’été : alors que l’habile régime libyen de Khadafi avait trouvé l’idée machiavélique (...)

Lire l'article

14/09/07
0
"Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis je m’en charge". Nicolas Sarkozy semble (...)

Lire l'article


Rejoignez nous