Accueil > Actualité > Maroc : une monarchie qui dit son nom…
Maroc : une monarchie qui dit son nom…
dimanche 8 août 2010
par Masin

En terre amazighe, il n’y a que des monarchies [1] mais elles ne disent pas toutes leurs noms. La seule qui a le mérite de le faire est le Maroc. Elle s’appelle d’ailleurs la monarchie alaouite (il semblerait même que ces alaouites seraient descendants de Mahomet ! Quelle malédiction sur Tamazgha !). Comme toutes les autres, cette monarchie est arabe et musulmane. Comme toutes les autres, sa mission est de contribuer à l’éradication de l’amazighité de l’Afrique du Nord qui doit, tôt ou tard, s’arabiser et s’islamiser. Il faut dire que l’islamisation est presque achevée puisque même certains amazighophones, qui prétendent être conscients de leur amazighité et parfois "militants", ils se revendiquent musulmans et placent très souvent l’islam avant toute autre chose. Même sur le plan vestimentaire et des traditions de manière générale, les régions amazighophones s’adaptent de plus en plus et ne se distinguent pas trop des autres transformés depuis déjà longtemps. Même la Kabylie, considérée comme le fer de lance du combat amazigh, est gagnée par la gangrène islamique. A Tamazgha occidentale, la quasi-totalité des filles qui participent à des manifestations amazighes portent le voile islamique. Quelques unes portent même le drapeau amazigh. A ce rythme, bientôt le "Aza" du drapeau sera remplacé par un croissant islamique.

Bref ! Revenons à cette monarchie qui assume son nom. Elle se fait passer pour un système démocratique respectueux des droits de l’Homme et luttant contre toute forme de discrimination. En tous cas, c’est ce que le gouvernement marocain, représentant de la monarchie allaouite, veut faire croire aux experts du Comité pour l’élimination de la discrimination raciale (CERD) des Nations Unies qui tiendra sa 77eme session du 2 au 27 août 2010 à Genève. En effet, l’Etat marocain présente un rapport dans lequel il prétend glorifier tamazight qu’il considère comme faisant partie de l’identité nationale marocaine. L’Etat marocain se lance même dans l’énumération des mesures qui seraient prises pour le développement des langue et culture amazighes.

Heureusement que les organes des Nations Unies, comme le CERD, qui reçoivent pour examen les rapports des Etats, donnent la possibilité à des organisations non gouvernementales pour leur soumettre des informations quant à la réalité de la situation des droits de l’homme. C’est ainsi que Tamazgha, et d’autres organisations aussi, ont soumis des rapports alternatifs au rapport de l’Etat marocain.

Tamazgha, quant à elle, soumet au CERD un rapport intitulé "La question amazighe et l’Etat marocain" dans lequel elle attire l’attention des experts des Nations Unies sur les différentes discriminations et injustices dont sont victimes Imazighen par la monarchie marocaine. Elle essaye aussi de montrer le caractère anti-amazigh de ce régime au service de l’arabo-islamisme.

Nous allons particulièrement nous intéresser à l’examen du rapport du Maroc qui aura lieu les 16 et 17 août à Genève, et nous ne manquerons pas de vous tenir informés des suites de cet examen et notamment des observations et recommandations du CERD.

La Rédaction.



2[|Télécharger le rapport de Tamazgha en format pdf|]2

PDF - 471 ko

Notes

[1Abstraction faite de la monarchie espagnole qui colonise les Iles Canaries, Mélilla, Ceuta et les autres petites îles du pays rifain

Articles dans la rubrique :

Actualité
22/09/16
0
L’Etat présente son troisième rapport périodique au Comité des droits économiques, sociaux et (...)

Lire l'article

03/09/16
0
Les autorités marocaines viennent, une fois de plus, d’user d’arbitraire à l’égard des militants de (...)

Lire l'article

30/08/16
0
En mars 2016, nous avons publié un article sur notre site pour évoquer le cas de la montagne (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


7 Messages

  • Maroc : une monarchie qui dit son nom… 9 août 2010 22:27, par Saga des Gémeaux

    La monarchie orientale opprimant Tamazgha occidental peut-elle encore continuer sa politique hyprocrite vis-à-vis des Imazighen ? Il faut malheureusement répondre par l’affirmative quand on sait que le roitelet de Rabat (tiens un nom arabe en terre amazigh !) fait interdir les prénoms imazighen dans les registres de l’etat-civil. Sans compter bien évidemment les langues amazigh. Le mouvement de libération nationale de Tamazgha se doit de radicaliser son discour politique et de préparer les moyens pour renverser la monarchie dite marocaine et instaurer la République le moment venu. En tant qu’amazigh nous n’avons pas le droit de nous laisser à l’arabisation et à l’islamisation de nos esprits. La première chose à faire est de rompre mentalement avec le mahométisme et ses coutumes répugnantes, après tout devient possible pour passer à l’étape suivante : créer un mouvement républicain amazigh laïc.

    Saga des Gémeaux

    • Informations sur la Kabylie 25 août 2010 18:56, par valmar
      Je fait actuellement un travail qui tend à démontrer que la Kabylie aurait été fondée par une population issue de la Péninsule Ibérique. Le nom de famille Seltani serait en rapport avec la coutume de cette population de créer des "cela" ou refuges territoriaux, dans les quels elle élevait des chèvres, produisait du miel et pratiquait la fonte de métaux. La légende de la fondation du pays par trois frères serait la même que celle que on raconte à Gerês au Portugal. Si quequ’un serait disponible pour me fournir ou indiquer où je peut trouver un bon livre sur les traditions Kabyles et si possible un lexique de la langue locale, je lui serait recconnaissant.
      • Informations sur la Kabylie 7 septembre 2010 13:43, par muh’end

        Les Archs, tribus berbères de Kabylie – Histoire, résistance, culture et démocratie – L’Harmattan – 2006.

        Sommaire du livre sur les Archs

        INTRODUCTION

        1. Ce que ne disent pas les livres

        2. Le « printemps noir kabyle 2001 »

        3. Les archs, entre sagesse et résistance

        4. Plan et méthode de l’ouvrage

        4.1. Le plan

        4.2. La méthode

        PREMIERE PARTIE

        LES ARCHS KABYLES : DES ORIGINES A NOS JOURS

        Chapitre 1

        LES BERBERES : MYTHE, LANGUE ET HISTOIRE

        1.1. L’histoire et la mythologie berbères

        1.2. Ce que dit la langue amazighe

        1.3. Diviser pour régner

        1.4. Béjaïa des ancêtres

        Chapitre 2

        LA TERRE ET LES HOMMES

        2.1. L’attachement des Berbères à la terre des Ancêtres

        2.2. Le peuple qui ne veut pas disparaître

        Chapitre 3

        LES ARCHS DANS LA TOURMENTE

        3.1. La résistance des archs kabyles

        3.2. La résistance berbère contre les Romains

        3.3. La résistance berbère contre les Arabes

        3.4. La résistance kabyle contre les Turcs
        Chapitre 4

        LA COLONISATION FRANCAISE OU LA FIN DE LA FEDERATION

        4.1. Abdelkader et les Kabyles

        4.2. La politique berbère de la France

        4.3. L’organisation coloniale de la Kabylie

        4.4. Causes et conséquences de l’insurrection de 1871

        4.4.1. La citadelle des At Abbès avant sa destruction

        4.4.2. La tentative d’extermination des Kabyles

        4.4.3. L’Assemblée kabyle sous le caïdat
        Chapitre 5

        DE L’ALGERIE ALGERIENNE AU MYTHE DE L’INDEPENDANCE

        5.1. « Nos ancêtres les Gaulois » ou l’opium et le bâton

        5.2. L’école française et l’Algérie algérienne

        5.3. Le Congrès de la Soummam et ses conséquences

        5.4. Le devoir de mémoire

        5.5. Le mythe de l’indépendance

        5.6. Les séquelles de la guerre d’Algérie

        DEUXIEME PARTIE

        LA KABYLIE ENTRE MER, VALLEE ET MONTAGNE

        Chapitre 1

        LA KABYLIE : SES LIMITES ET SA GEOGRAPHIE

        1.1. Limites géographiques ou linguistiques ?

        1.2. La grande vallée de la Soummam

        1.3. La géographie et le climat

        Chapitre 2

        LA KABYLIE ET SON ECONOMIE

        2.1. L’économie au temps de la fédération autonome kabyle

        2.2. Le Mode de Production Kabyle (M.P.K.) 169

        2.2.1. Le Kabyle et sa terre entre Malthus et Ricardo

        2.2.2. La rationalité entre la jarre et le boisseau

        2.2.3. Les kabyles entre la propriété privée et le collectivisme

        2.2.4. Essbil ou le Basic Incom Grant

        2.3. L’association, base du mode de production kabyle

        Chapitre 3

        LE DEVELOPPEMENT ENDOGENE

        3.1. Le développement économique solidaire

        3.2. Le développement durable, un choix culturel

        TROISIEME PARTIE

        LA KABYLIE ET SES INSTITUTIONS

        Schéma simplifié des institutions kabyles

        Chapitre 1

        LE MODELE DEMOCRATIQUE ET LAIC

        1.1. Permanence de la « république kabyle »

        1.2. Le modèle démocratique et laïc

        1.3. L’élection du mezwer

        1.4. Agraw, l’Assemblée générale des citoyens

        1.5. Schéma des institutions kabyles

        1.6. Familles et cités dans la fédération kabyle

        Chapitre 2

        COMMENT LA KABYLIE EST DEVENUE UNE FEDERATION

        2.1. Kabyles laïcs et Kabyles marabouts

        2.2. Classes sociales ou utilités sociales

        2.3. De l’arch à la fédération

        2.3.1. Du nom des archs

        2.3.2. L’ensemble confédératif du haut

        2.3.3. L’ensemble confédératif du bas

        Chapitre 3

        LE DROIT COUTUMIER KABYLE

        3.1. Jus edicendi ou jus judicandi ?

        3.2. La recherche de l’équilibre sociopolitique

        3.3. La séparation du politique et du religieux

        QUATRIEME PARTIE

        FEMMES KABYLES CULTURE ET CROYANCES

        Chapitre 1

        LA PLACE DE LA FEMME KABYLE DANS LA CITE

        1.1. La femme kabyle entre « Libéraux » et « conservateurs »

        1.2. L ‘Assemblée des femmes ou le pouvoir anagogique

        Chapitre 2

        LA CULTURE ORALE CIMENT DE LA SOCIETE KABYLE

        2.1. La kabylité : art de vivre et philosophie universelle

        2.2. La transmission orale

        2.3. La joute oratoire et la poésie

        Chapitre 3

        LES FETES RELIGIEUSES ET LE CALENDRIER MYTHOLOGIQUE

        3.1. La fête de janvier (yennayer)

        3.2. La fête de la rencontre des neiges

        3.3. La fête des fleurs

        3.4. La fête des insectes

        3.5. La fête de Nnisan

        3.6. La fête de Lєinsara

        3.7. La fête des figues

        3.8. La fête des labours

        3.9. La fête de taâchourt

        3.10. La fête du partage des biens

        Chapitre 4

        LE PARTAGE, LA SOLIDARITE ET LE DROIT D’ASILE

        4.1. Le partage et la solidarité

        4.2. Le droit d’asile

        Chapitre 5

        LA FEDERATION KABYLE AUJOURD’HUI

        5.1. La « république kabyle » depuis l’indépendance

        5.2. Le printemps 1980 ou la fin de la tyrannie des mots

        5.3. Les archs, de la résistance au projet de société

        5.3.1. La résistance

        5.3.2. Quel projet de société ?

        CONCLUSION

        ANNEXES

        Annexe 1

        La Plate-forme d’El-Kseur

        Annexe 2

        La nouvelle organisation des archs

        Annexe 3

        Le code d’honneur des délégués des archs

        Annexe 4

        Etrait du qanun de l’arch des Awzellaguen

        Annexe 5

        Chronologie des « temps obscurs » au « printemps noir »

        BBLIOGRAPHIE

        ELEMENTS DISCOGRAPHIQUES

        ELEMENTS FILMOGRAPHIQUES

        SYSTEME DE TRANSCRIPTION

        Du système de transcription ou comment les archs parlent

        GLOSSAIRE (amawal)

  • Maroc : une monarchie qui dit son nom… 3 septembre 2010 10:33, par Muhand

    Pédophilie

    La pédophilie est un acte criminel, honteux et indigne d’un être Humain, mais les Islamistes veulent réhabiliter cette pratique barbare ; initiée par Mohamed ; sous le couvert du mariage....

    Le Mariage Avec Aïcha

    `A’icha (qu’Allah soit satisfait d’elle) a dit :
    "J’avais six ans lorsque le Prophète (pbAsl) m’épousa, neuf ans lorsqu’il eut effectivement des relations conjugales avec moi". Puis elle relatait : "Nous nous rendîmes à Médine. J’avais eu la fièvre pendant un mois et avais perdu mes cheveux ; mais ils repoussèrent abondamment et m’arrivèrent jusqu’aux épaules. Ma mère, ’Umm Rûmân, vint me trouver tandis que j’étais sur une balançoire, entourée de mes compagnes. Elle m’appela et je me rendis à son appel sans savoir ce qu’elle voulait de moi. Elle me prit par la main, me fit rester sur la porte de la maison jusqu’à ce que ma respiration haletante se fût calmée. Elle me fit ensuite entrer dans la maison où se trouvaient des femmes des ’Ansâr qui me dirent : "A toi le bonheur, la bénédiction et la meilleure fortune !" Ma mère m’ayant livrée à ces femmes, celles-ci me lavèrent le visage et la tête ; et se mirent à me parer. J’avais à peine fini, que l’Envoyé d’Allah (pbAsl) entra, lorsqu’il était encore le matin. Alors on me remit entre ses mains". Sahîh Muslim : 2547

    Innocence violée

    `A’icha (qu’Allah soit satisfait d’elle) a dit :
    Je jouais à la poupée chez l’Envoyé d’Allah (pbAsl) ; j’avais des amies qui jouaient avec moi. Quand le Prophète entrait, elles se cachaient par timidité de lui. Mais aussitôt, il envoyait quelqu’un les chercher pour continuer à jouer avec moi. (`Aicha fut épouse du Prophète dès son âge tendre.) Sahîh Muslim:4470

    Par K. I.

    NO COMMENT,tellement C’est monstrueux

    Un musulman c’est quelqu’un qui calque son pas sur celui du prophète donc les muzz et pas seulement "les islamistes" sont des pédophiles par défaut lol

    • Maroc : une monarchie qui dit son nom… 20 septembre 2010 17:21, par SAKOUJI
      muhend je suis kabyle de ikedjane pres de sidi aich j’ai lu l’extreme gravite de tes paroles sur le prophete et je dois dire que tu n’es qu’un ignorant car tu melanges ton racisme poisseux et l’islam. Saches que mohammed saws a converti les arabes par la force et qu’il a participe a pres de quarante batailles contre eux et que Dieu dit dans le Coran " les arabes sont les plus durs dans la mecreance et l’hypocrisie". Les kabyles ont toujours ete de tres bons musulmans et nous avons envahi l’europe avec Tarek Ibn Zyad qui etait kabyle et qui ensuite a chasse les arabes d’espagne. Le frere de ma mere etait commandant avec Amirouche en Wilaya3 et il m’a dit que la priere etait obligatoire pour les moudjaidines. Dans ma region tout le monde va a la mosquee et fait son ramadan. Mon pere et ma mere sont hadjs et ils m’ont toujours dit que les arabes n’etaient pas musulmans mais de sombres hypocrites d’ailleurs les califes compagnons du prophete ont ete assassines par les arabes. Le prophete a dit " o vous les arabes ne dites pas :Nous avons cru : mais plutot : Nous nous sommes soumis(par la force). J’ai 2 de mes cousins qui ont ete tue par la gendarmerie arabe : qu’Allah les accepte comme martyrs de la cause kabyle
      • Maroc : une monarchie qui dit son nom… 21 septembre 2010 23:32, par Rachid

        Permets-moi monsieur Sakouji de te dire que dans ton message il y a une dose exagérée de mensonge.
        Moi-mêm je suis de Sidi-Aïch et je connais ton village. Dire que tout le monde est musulman relève du délire.
        beuacoup ne sont pas musulmans, et beacoup sont anti-musuklmans aussi (je ne parle pas des chrétiens).
        Ce que dit Muhand est vrai et très réfléchi. Heureusement qu’il y a encore des gens comme lui.
        L’ignorant, c’est plutôt topi qui te mets à plat ventre devant cette religion qui est venue t’humilier. N’oublies pas, il y a 14 siècles, les musulmans sont venus en Afrique du Nord et ils ont massacrés tes ancêtres, ils ont violé les femmes de tes ancêtres, ils les ont envoyées en Orient pour les vendre au marché des esclaves. Ils ont tout fait poutr te priver de ta langue et ta culture et te greffer l’arabe. Ils ont tout fait pour éloigner Imazighen de la liberté et les soumettre à cette catastrophe qui est l’islam (ajedjidh) (tu me diras qu’avec des gens comme toi, ils ont réussi).

        De grace, arrez de raconter n’importe quoi et déclarer que les Kabyles sont tous des musulmans, etc. Toi, et des gens comme toi, vous êtes des gens qui avez vendu votre dignité au profit de l’arabio-islamisme, vous avez préféré cette religion qui a fait de vous des esclmaves à votre culture et identité qui cultive la liberté et la dignité.

        Ne vous en faites pas, il y a encore des Imazighen (le cas de Muhand en témoigne) qui ne sont pas prêts à céder, malgré vous, et nous allons nous battre pour que la liberté émerge en Afrique du Nord et que l’obscurantisme porté principalement par l’islam disparaisse...

        Rachid de Sidi Aïch.

  • Maroc : une monarchie qui dit son nom… 14 septembre 2010 08:46, par Muhand
    • Le coran n’a pas d’origine divine, il a été rédigé par l’homme • L’éducation coranique comprends des rites, rituels, paganisme et idolâtries arabes. Qui sont autant d’œuvres sataniques qui font souffrir les musulmans et le monde • Les écritures les plus anciennes sur le prophète Mahomet datent de 120 ans après sa mort. Les écritures sont incohérentes et contradictoires, et il n’y a aucune trace probante de ce que le prophète a dit ou fait. Pourtant les musulmans suivent les préceptes de l’Islam sans se questionner. • Le message de Mahomet ne peut être respecté car il fut ultérieurement corrompu par le pouvoir. Conduisant ainsi a aux assassinats et aux massacres politiques.. • La loi islamique est totalitaire par nature. Elle est irrationnelle. Il n’y a pas de séparation entre religion et l’Etat. Elle est inaliénable et doit être acceptée de facto. Elle est très similaire au Nazisme, au Communisme et au Fascisme. Elle n’est pas compatible avec la civilisation occidentale. • L’islam n’est pas compatible avec la Démocratie et les Droits de l’Homme. La notion d’un individu responsable, libre de ses choix n’existe pas dans l’Islam. L’attitude envers les femmes, êtres inférieurs aux hommes, engendre de nombreux cas de violences et d’abus envers elles ; là où les hommes n’auraient aucune condamnation ou bien seraient encouragés voire glorifiés. Tel est le fruit de l’éducation coranique. • Un musulman n’a pas le droit de changer de religion…sous peine de mort ! • La peur irrationnelle et la haine de l’occident sont profondément enracinées dans la culture et l’éducation islamique • L’islam est une arme de l’Impérialisme et le Colonialisme Arabe. Partout ou l’Islam prend le pouvoir politique, les chrétiens, les juifs et les non-musulmans sont persécutés et leurs lieux de culte sont détruits. » Une anecdote , Quelqu’un m’a dit :<< Muhand, ca te touche pas quand le coran sera brûle ?>> J’ai réponde :<>