Accueil > Actualité > Tamazgha appelle à la mobilisation pour l’Azawad...
Tamazgha appelle à la mobilisation pour l'Azawad...
mardi 27 novembre 2012
par Masin
Dans une déclaration, rendue publique le 26 novembre 2012, Tamazgha réaffirme son engagement aux côtés des Azawadiennes et Azawadiens décidés à mener au bout leur combat de libération nationale.

En effet, au moment où la communauté internationale assiste passivement à la souffrance du peuple de l’Azawad, les combattants du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) mènent la guerre aux terrorisme islamiste qui gangrène le territoire de l’Azawad voilà maintenant plus d’une décennie.

Ci-après a déclaration de Tamazgha.

La Rédaction.





Le MNLA face à la lâcheté de la communauté internationale



Huit mois après la libération de l’Azawad par le Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA), la communauté internationale s’obstine à ignorer la volonté des Azawadiennes et Azawadiens d’accéder à leur indépendance. Alors même que cette libération est l’aboutissement d’une lutte qui a duré plus d’un demi-siècle face à un État colonial qui n’a pas hésité à pratiquer une politique génocidaire à l’égard des Touaregs.

La communauté internationale qui brille dans certains cas par son soutien aux combats des peuples pour leur autodétermination semble, en ce qui concerne l’Azawad, totalement indifférente, voir hostile, à l’appel du MNLA. Il semblerait donc qu’il y ait des peuples méritant plus que d’autres d’accéder à leur indépendance.

Pour stigmatiser le MNLA et anéantir les chances d’aboutissement de son combat pour l’indépendance, on a fait croire que ce mouvement avait des accointances avec des groupes islamistes, notamment Ansar-Dine. Les médias, en particulier l’AFP, ont alimenté cette idée mensongère et ont contribué à entretenir la confusion entre le MNLA et les terroristes islamistes.
L’entretien de cette confusion vise à discréditer le MNLA et son combat pour l’indépendance de l’Azawad. Mais voilà qu’aujourd’hui, le MNLA qui mène une guerre ouverte aux terroristes islamistes est lâché par cette même communauté internationale qui prétend vouloir éradiquer ce fléau dans l’Azawad.

En agissant ainsi, la Communauté internationale se trahit et trahit les valeurs qu’elle prétend porter. Elle ne se soucie véritablement que de maintenir l’intégrité territoriale d’un État créé de toutes pièces par la France coloniale au détriment de la liberté d’un peuple qui, en 1958 déjà, avait fait savoir sa volonté de récupérer son territoire.

Tamazgha dénonce avec la plus grande vigueur l’attitude indigne d’Etats supposés défendre et même garantir les droits des peuples à vivre en paix. Il est consternant de constater que des puissances sacrifient les valeurs qu’elles prétendent défendre devant la prégnance de leurs intérêts économiques. Force est de constater que même les organisations dites des Droits de l’Homme s’en tiennent au mutisme face à la souffrance d’un peuple.

Le MNLA livré à lui-même face, d’une part, à l’Etat algérien qui entretient le terrorisme islamiste dans l’Azawad et, d’autre part, à la Communauté internationale, et à sa tête la France, qui veut maintenir l’Azawad sous la domination de l’Etat malien, ne peut compter que sur le soutien que peuvent lui apporter les Amazighs ainsi que les épris de justice et de liberté à travers le monde. Devant la gravité de cette situation, Tamazgha lance un appel pressant à l’ensemble des Amazighs, là où ils sont, afin de se mobiliser aux côtés de leurs frères Touaregs. Seule une mobilisation massive est à même de faire face à l’alliance internationale anti-Azawad. Aujourd’hui, nous nous devons d’être aux côtés des Touaregs qui se battent pour leur souveraineté et leur dignité, et tout ce que nous pouvons leur apporter comme soutien contribuera certainement à faire aboutir leur combat, notre combat.

Vive l’Azawad indépendant !



Tamazgha
Paris, le 26 novembre 2012






APPEL

Rassemblement de Solidarité avec l’Azawad et le MNLA à Paris.


Samedi 1er décembre 2012 à 15h
Devant l’Assemblée Nationale

Place du Président Édouard Herriot, Paris 7ème.

Métro : Assemblée nationale (L12) ou Invalides (L8 et 13/ RER C).

Soyons nombreuses et nombreux à ce rassemblement !
Ne laissons pas le MNLA tout seul !
Montrons au monde que nous ne lâcherons jamais le MNLA dans son combat pour la liberté et la dignité des Azawadiennes et Azawadiens !

Dénonçons l’attitude de la France responsable du drame touareg !

Toutes et tous devant l’Assemblée nationale le samedi 1er décembre à 15h !



Solidarité avec les Touaregs de l’Azawad...

Articles dans la rubrique :

Actualité
02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Le président du MAK, Bouaziz Aït-Chebib, qui devait animer un meeting du MAK à Timizar ce vendredi (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


4 Messages

  • Tamazgha appelle à la mobilisation pour l’Azawad... 27 novembre 2012 18:49, par lurcher

    Salut a tous. je viens de recevoir un email me demandant signer la petition en faveur de la Palestine afin qu’elle soit reconnue comme un Etat par l’ONU. Personnellement je n’ai aucune opposition contre, a condition que mr Holland arrete d’appeler a la guerre contre le MNLA et l’AZAWAD. L’AZAWAD et le MNLA eux aussi merite la reconnaissance par l’ONU et speciallement par mr Holland. Pourquoi pas un sondage des francais pour le soutien du droit a l’independance de l’AZAWAD et le MNLA son legitime representant ? Serieusement, ce qui est juste et bon pour l’un est aussi bon et juste pour les autres.
    << 78% de francais veulent la reconnaissance a la Palestine>>. Combien de francais seront pour la reconnaissancs d’un Etat et un Azawad libre ? Si les francais sont mis au courant de la situation du peuple Touaregs et d’Azawad en general, sans oublier la course sans relache de mr Holland pour mener une guerre contre le MNLA et son peuple.

    48 heures pour la Palestine‏

    1:28 PM
    Alice Jay - Avaaz.org
    Plus que 48 heures avant le vote de l’Assemblée Générale de l’ONU, François Hollande est toujours indécis. Or un sondage indique que 78% des Français souhaitent la reconnaissance de l’Etat de Palestine et le ministre des Affaires étrangères s’est prononcé pour. A nous de faire pencher la balance : cliquez ci-dessous pour signer maintenant.

    Chères amies, chers amis d’Avaaz en France,

    Dans 48 heures, les Palestiniens vont demander à l’ONU de reconnaître leur État. C’est certainement la meilleure chance de paix depuis des décennies. François Hollande hésite encore quant au vote de la France, alors que 78% des Français sont en faveur d’une reconnaissance de l’État palestinien. Faisons en sorte que notre pays soutienne la liberté et la paix au Proche-Orient. Cliquez ci-dessous pour rejoindre notre appel mondial :

    Signez la pétition
    Dans 48 heures, les Palestiniens vont demander à l’ONU de reconnaître leur État. C’est probablement la meilleure chance de paix depuis des décennies, mais la France hésite encore et notre mobilisation pourrait faire pencher la balance.

    L’écrasante majorité des pays du monde soutient cette résolution et un sondage IFOP montre que 78% des Français veulent cette reconnaissance. Laurent Fabius a dit que la France doit voter « OUI », pourtant François Hollande semble davantage craindre les États-Unis que de ne pas tenir la promesse de campagne qu’il nous a faite, de soutenir « la reconnaissance internationale de l’État palestinien ». Nos voix sont plus vitales que jamais dans les prochaines heures. Si la Palestine remporte le vote onusien, cette victoire pourrait marquer le début de la fin de 40 ans d’occupation et paver la chemin de la création de deux États.

    L’Elysée n’a toujours pas annoncé publiquement son vote et François Hollande est toujours indécis. Faisons en sorte que la France s’engage pour la liberté et la paix au Moyen-Orient, maintenant. Cliquez ci-dessous pour rejoindre notre appel mondial :

    http://www.avaaz.org/fr/72_heures_pour_la_palestine_fr/?bMPUDdb&v=19539

    Voir en ligne : Tamazgha appelle a la mobilisation pour l’Azawad

    repondre message

  • Tamazgha appelle à la mobilisation pour l’Azawad... 28 novembre 2012 01:54, par boycott
    selon medelci,ministre des affaires étrangéres algeriennes,la solution au probléme de l’azawad résiderait dans le dialogue entre les maliens,qu’ils soient au nord,ou au sud,rebelle ou au pouvoir,"ou méme proches des djihadistes ,comprendre qu’alger sponsorise et finance le terrorisme islamiste et les kidnappig au sahel.libre a wachington d’obama et a paris de holland de marchander les valeurs fondatrices de leurs pay,mais l’histoire se souviendra !

    repondre message

  • Tamazgha appelle à la mobilisation pour l’Azawad... 28 novembre 2012 11:12, par obaz@yahoo.fr
    nous mobilisés autour de notre leader qui est mnla et nous continuerons à nous mobiliser à travers nos combattants , intellectuels et organes de presse . c’est pourquoi nous lançons un pressant appel à tous les organisations de défense de droits de l’Homme,les démocrates à soutenir ce peuple dans le combat qui lui imposé sur sa propre terre par des buveurs de sang appuyés par des états criminels .VIVE MNLA . VIVE TAMAZGHA .VIVE BERBERE:lutte continue

    repondre message

  • Tamazgha appelle à la mobilisation pour l’Azawad... 14 janvier 2013 10:54, par Julien

    L’Etat dispose d’un territoire et d’une population. Ce territoire est délimité par des frontières. L’Etat doit créer un consensus au sein d’une majorité des habitants du territoire. Pour qu’un Etat soit viable, la population doit l’accepter et se reconnaître en lui.

    Le meilleur site gratuit de beurettes hot et hard a voir tout de suite
    Regardez les videos de beurettes les plus hard du web gratuitement

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.