Accueil > Autres rubriques > Tamazgha (l’association) > Activités > Teshumara : les guitares de la rébellion touarègue
Teshumara : les guitares de la rébellion touarègue
Projection vidéo le 11 août 2006 à 20h30
lundi 7 août 2006
par Masin

Pour clôturer les rencontres d’Eté organisées dans le cadre du dispositif Ville Vie Vacances à Paris, Tamazgha organise projection du film "Teshumara", de Jérémie Reichenbach.
C’est la tragédie du peuple touareg que Jérémie Reichenbach nous raconte dans son film "Teshumara", à travers la musique et les témoignages des fondateurs du groupe Tinariwen. Il la raconte aussi par la musique traditionnelle et la poésie.




Teshumara
Les guitares de la rébellion touarègue

Un documentaire musical de 55 minutes
Version en Tamasheq sous titré français


Un film de
Jérémie Reichenbach

Co-production de
Hibou Production / Mezzo / Images Plus / Les tisserands de la mémoire

Vendredi 11 août 2006
à 20H30



Local associatif,
12, rue du Moulin des Lapins,
75014 Paris.
Métro : Pernéty (Ligne 13)

La projection sera suivie d’un débat.



Renseignements
Tel : 01.45.45.72.44.
E-mail : tamazgha wanadoo.fr





En 1963, peu après l’indépendance, les Touaregs du Mali se soulèvent contre les nouvelles autorités. Cette révolte est réprimée dans le sang. Elle est suivie de terribles sécheresses qui poussent sur les routes des milliers de réfugiés du Mali et du Niger vers l’Algérie et la Libye.

C’est dans la douleur de l’exil que naît la Teshumara, mouvement affirmant l’existence mais aussi la nécessaire évolution du peuple touareg.

Alors on entendit vibrer les guitares du groupe Tinariwen.

Leur musique dans laquelle se mêlent rythmes ancestraux et guitares électriques saturées, appelle à l’éveil politique des consciences et occupera un rôle capital lors de la rébellion Touareg.

Ce film par la musique et les témoignages des fondateurs du groupe Tinariwen, mais aussi par la musique traditionnelle et la poésie, conte la mémoire de la tragédie du peuple touareg.
En savoir plus sur le film

Teshumara dans les salles de cinéma
ce film sera programmé dans une thématique commune
avec "Ali Farka Touré, le miel n’est jamais bon dans une seule bouche" de Marc Huraux (3 à 4 séances de chaque film par jour en alternance).

Sortie nationale le 23 août 2006 dans les cinémas suivants :


- Espace Saint-Michel (Paris)

- Katorza (Nantes)

- 400 coups (Angers)

Articles dans la rubrique :

Activités
12/03/16
0
Dans le cadre de son activité, "Rencontres et débats", Tamazgha vous invite à une projection-débat (...)

Lire l'article

29/10/15
0
La Kabylie est dans le désarroi tant économique que moral. Le dernier grand mouvement remonte à (...)

Lire l'article

07/04/15
0
Alors même que les Etats hostiles à la libération de l’Azawad du joug malien poursuivent leur (...)

Lire l'article


Rejoignez nous