Accueil > Satire et humour > Canards au riz
Canards au riz
Entretien avec Hannachi, imaginé par INSI.
samedi 17 octobre 2009
par Masin
Insi a profité du passage de Mohand Cherif Hannachi, le Président de la JSK, à Paris pour le rencontrer. La rencontre a eu lieu à BRTV. Rencontre durant laquelle notre ami et frère Mohand Cherif Hannachi s’est livré à cœur ouvert aux lecteurs de Tamazgha. Lisons.


Insi : Bonjour monsieur Hannachi.

Hannachi : Avant de commencer, je tiens à saluer nos millions d’euros... pardon nos millions de supporters qui nous soutiennent.

Insi : Comment vas-tu en ce moment ?

Hannachi : En ce moment, je ne vais pas bien. Certains Kabyles me font chier.

Insi : Pourquoi ?

Hannachi : A cause de notre nouveau sponsor, le journal El Chourouk.

Insi : Le journal anti-kabyle ?

Hannachi : Connais-tu un journal algérien qui aime les Kabyles, toi ?

Insi : Non.

Hannachi : Les Kabyles sont contre El Chourouk parce que c’est un journal de langue arabe. Mais les Kabyles n’assument pas l’aversion qu’ils ont de la langue arabe. Ils font semblant de refuser l’arabisation tout en disant qu’ils n’ont rien contre la langue arabe. Ils font semblant de dénoncer l’islamisation tout en se disant Musulmans. De vrais malades mentaux ces Kabyles.

Insi : A qui le dis-tu...

Hannachi : Avant, je ne m’occupais pas de politique. Il m’est arrivé, une fois, d’importer de l’ail d’Espagne afin de financer la compagne africaine de la JSK. Et suite à cela, des frères kabyles m’ont surnommé "Le marchand d’ail". Depuis, j’ai arrêté d’importer de l’ail et je me suis tourné vers le pétrole. Mais vraisemblablement les Kabyles ne supportent ni l’odeur d’ail ni celle du pétrole, ils n’apprécient que l’odeur de la merde. D’ailleurs, pendant que j’y pense, pourquoi ne demandent-ils pas des comptes aux partis politiques kabyles ? Où crois-tu que ces partis puisent leur manne financière ?

Insi : Dois-je comprendre que tu considères la JSK comme un parti politique ?

Hannachi : Pourquoi pas ? Les partis politiques kabyles n’utilisent-ils pas la langue arabe dans leurs compagnes ? Ne défendent-ils pas l’Islam ?

Insi : Si…

Hannachi : Et pourquoi ces Kabyles refusent-ils alors que la JSK porte le nom "El Chourouk" sur son maillot ? D’ailleurs, je ferai comme eux : j’imprimerai sur le dos des joueurs de la JSK "El Chourouk" en arabe, en français et même en tifinagh.

Insi : Au fait, que veut dire JSK ?

Hannachi : Je Suis Kabyle.

Insi : Certains disent que tu es entrain de brader le symbole de la Kabylie…

Hannachi : Comme dirait le proverbe kabyle : "Iniγem iṛuḥ, ṭṭef-itt-id ay aqedmir !""

Insi : Qui veut dire ?

Hannachi : Les Kabyles sont des créatures étranges. Ils envoient leurs enfants à l’école d’arabe, ils n’ont pas le droit de parler officiellement le kabyle, ils n’ont pas le droit de donner des prénoms berbères à leurs enfants, et j’en passe et des meilleurs. Cependant, ils rechignent lorsqu’ils entendent les joueurs de la JSK parler en arabe, ou voir la JSK sponsorisée par un journal arabe, très riche par ailleurs.

Insi : Etranges, effectivement !

Hannachi : Moi je dis la vérité. Je n’ai peur de personne. Le jour où la langue arabe sera interdite à Tizi Ouzou, la JSK cessera de la pratiquer. On boira même un verre à la santé de la Kabylie. Après tout, le ballon tourne.

Insi : Et maintenant ?

Hannachi : Maintenant je ne suis pas obligé de changer de tactique, encore moins une équipe qui gagne… de l’argent bien sûr….

Insi : Mais il y a des lustres que la JSK n’a pas gagné de titres ?

Hannachi : Les politiciens kabyles, non plus, n’ont rien fait depuis belle lurette ?

Insi : Si. Ils ont fait beaucoup de choses…

Hannachi : Qu’ont-ils fait ?

Insi : Comme dirait un ami : "ils ont appris à communiquer en arabe"

Hannachi : C’est ça oui !

Insi : Frère Hannachi, qu’as-tu à rétorquer à ces Kabyles enragés qui t’accusent de complicité avec le pouvoir assassin afin de normaliser la Kabylie belle et rebelle ?

Hannachi : La Kabylie est une région algérienne que je sache. C’est donc tout à fait normal que je participe à la normalisation de ma région, comme le font tous les politiciens kabyles, et ce depuis le congrès de la Soumam, organisé en Kabylie par des Kabyles contre les Kabyles.

Insi : D’après tes détracteurs, sous ta présidence, la JSK n’est plus ce qu’il était, à savoir la fierté des Kabyles.

Hannachi : Ces imbéciles ont mis longtemps à le comprendre. Il y a quelques années, ces agités du bocal venaient par milliers nous encourager afin qu’on leur rapporte la coupe arabe sur les sommets de Djurdjura, tout en chantant :
"Ah a baba ccix, asseggwas agi at-tnawi
Ah a baba ccix, ma yebγa sidi ṛebbi."
.

Insi : C’est vrai.

Hannachi : J’ai ouïe même ces imbéciles dire que la JSK est l’équipe nationale kabyle.

Insi : N’est-ce pas le cas ?

Hannachi : La JSK est un club algérien qui joue dans le championnat algérien. Si les Kabyles veulent vraiment faire de la JSK leur équipe nationale, il faut d’abord qu’ils fassent de la Kabylie une Nation. Pour le moment ce n’est pas le cas.

Insi : Bravo monsieur Hannachi, on ne peut plus vrai !

Hannachi : N’est-ce pas ?


Sur ce, Insi salue le boss de la JSK et lui souhaite bonne chance pour la suite de son aventure à la tête des canards au riz.

Articles dans la rubrique :

Satire et humour
23/05/13
2
Insi rend visite à Laurent Fabius, ministre français des affaires étrangères. Celui-ci le reçoit (...)

Lire l'article

19/05/13
9
Insi a rendu visite à Boutef à l’hôpital du Val-de-Grâce. Mort, mais heureux de continuer de (...)

Lire l'article

20/04/13
18
A sa sortie de chez Boutef, Insi se rend chez Toufik, le patron des services. Il le trouve au (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


11 Messages

  • Un Congrès pour Décoloniser et libérer la nation Kabyle 18 octobre 2009 01:37, par Jugurtha, Massinissa, Dihya & Aksil

    Préparons-nous à prendre notre avenir en main en tant que peuple responsable et majeur en nous attaquons à tous les instruments de la colonisation arabo-islamo-terroriste en Kabylie en supprimant l’arabe dans nos écoles publiques nationales kabyle, en détruisant tous les hauts parleurs impérialistes des des terroristes arabo-fascistes plantés sur les toits des mosquées pro-terroristes arabo-impérialistes qui participent activement au gommage de notre identité, de notre culture et de notre personnalité, en convoquant un congrès de la Soummam bis mais cette fois pour nous occuper de notre propre libération-la libération de la nation amazighe millénaire kabyle.

    Lors de ce Congrès, la première des urgences à traiter est la création d’unités d’autodéfense contre l’agression étrangère des impérialistes arabo-islamo-terroristes incarné par le pouvoir colonial d’Alger au niveau de chaque village.

    Une fois nos forces de sécurités crées, nous inviterons pacifiquement avec un ultimatum de 3 mois tous les représentants de la colonisation arabo-terroriste tels les walis, chef de daïra, les commandants des secteurs militaires arabo-coloniaux, et tous les forces du mal du pouvoir criminel arabo-mafffio-islamique présentes en Kabylie à quitter notre territoire pour libérer la Kabylie et son peuple digne de l’humiliation et de la tyrannie impérialiste arabo-allaho-maffio-terroriste !!!!!!!!!!!!

    Mes frères et Sœurs le temps d’être enfin nous-même libre et indépendants après des siècles d’oppression a sonné !!! Mettons-nous au travail pour faire de notre Kabylie la plus belle et la plus forte nation au monde !!!

    Libérons nos corps et nos esprits de la colonisation terroriste arabo-islamo-bédouino-barbare guizan !!!!!!!!!!!!!!!

    • Un Congrès pour Décoloniser et libérer la nation Kabyle 19 octobre 2009 18:17, par Saga des gémeaux

      Jugurtha, Massinissa, Dihya, et Aksil,

      convoquer un congrès de la Soummam bis et créer des unités d’autodéfense c’est bien, mais il faudra aussi poser les fondations de notre Etat républicain laïc démocratique (quant au régime politique c’est l’Assemblée constituante qui en décidera bien que j’ai une préférence pour le régime parlementaire). Pour cela il nous faut un régime de transition qui permette de nous préparer à vivre en régime démocratique. Mais le moment venu on verra cela quand nous auront accédé à l’indépendance.

      Saga des Gémeaux.

    • Un Congrès pour Désinfecter la nation Kabyle 20 octobre 2009 01:11, par ELULOCAL

      Derrière chaque wali il y a un DRS,

      derrière chaque chef de Daïra il y a un DRS,

      derrière chaque officier supérieur militaire il y a un DRS,

      derrière chaque élu local kabyle il y a un KDS derrière lequel il y a un DRS

      Ce n’est pas de la paranoïa.

      Les KDS, DRS sont connus de tous à l’échelle locale. Il faut les livrer et les liquider.
      La peur doit changer de camp maintenant.

      Un élu local

      • comment Désinfecter la nation Kabyle 24 octobre 2009 21:25, par La Mécréante !

        salut l’élu,

        qui t’a élu (localement) ? pourquoi supportes-tu le KDS qui est derrière toi et le DRS qui lui colle au cul ?

        à qui faudrait-il livrer (selon toi) tous ces "traits-d’union" ?

        et qui est derrière chaque mosquée, chaque haut-parleur de mosquée, chaque imam (pédophile bien sûr), chaque kidnappeur-égorgeur, chaque égorgeur de moutons, chaque supporter de la JSK qui aboie "allah akbar" et "inchallah", chaque coupeur de zizi de petits garçons, chaque femelle en tchador, chaque kabyle qui jacte en arabe en pointant son cul au ciel 5 fois par jour, chaque kabyle en kamis qui lapide les ouailles du Pasteur kabyle, et.. et... ?

        il y a bien là la moitié de la Kabylie à "livrer" mais à qui ?

        je te propose une solution, sans "liquider" qui que ce soit : que chaque kabyle se livre à lui-même, se regarde dans la glace, et s’il ne se crache pas à la gueule reviens nous le dire et on avisera.

        j’espère que ton KDS et son DRS ne sont pas trop cruels avec toi.

        good luck !

    • Un Congrès pour Décoloniser et libérer la nation Kabyle 28 octobre 2009 12:17, par thifitri
      mais que peut-on faire avec cet extrémisme, que peut-on faire avec ce calcul politique du moyen age, que peut-on faire avec cette option politique dégradante et de gradée. allons y mes cheres amis, soyons un peu sages, enfin plutôt intelligent pour penser et repenser l’avenir autrement...
    • L’islam est-il une religion ou une idéologie totalitaire ?

      Quand l’islam se contente d’être une religion, il ne dérange personne. Cela fait cent ans maintenant qu’en France les religions se maintiennent dans la sphère privée : elles sont affaire de croyance personnelle, et n’ont pas à intervenir dans la vie publique. Dans son for intérieur, dans l’intimité du foyer, dans les rassemblements de fidèles sur la base du volontariat et avec toute liberté de quitter le groupe, on peut avoir toutes les religions que l’on veut.

      Cela, les chrétiens, les juifs, les bouddhistes l’ont bien intégré. Mais pas tous les musulmans. L’islam n’a jamais rien voulu rendre à César : dès l’origine l’islam veut être César. Le système islamique ne se limite pas à la croyance en un dieu et un prophète particulier, à la limite on peut même penser que c’est secondaire. Ce qui compte avant tout, c’est l’observation scrupuleuse de lois, de règles qui sont censées diriger toute la société, qu’on soit musulman ou pas.

      L’islam n’a jamais connu, jusqu’au XXe siècle, la situation de religion minoritaire. Alors que les juifs connaissent bien ça, et les chrétiens aussi. Au cours de son histoire, l’islam n’a jamais été persécuté. A l’origine du christianisme il y a un rebelle qui a fini sur la croix, à l’origine de l’islam il y a un chef de guerre qui est mort dans son lit, entouré d’esclaves et de subordonnés attentifs à exécuter ses moindres ordres, au faîte de sa puissance après avoir fait périr tous ses opposants.

      Aujourd’hui l’islam est la seule religion qui se prétende un système politique. Il n’y a pas de "république chrétienne" ou de "république bouddhiste", mais il y a des "républiques islamiques". L’islam est la seule religion qui fasse appliquer ses lois par la force quand elle le peut, qui prétende décider de la vie et de la mort des personnes. L’islam est la seule religion au monde que des gens pratiquent ou font semblant de pratiquer par peur des flics.

      Dans les pays où l’islam n’est pas au pouvoir, c’est la seule religion qui tente de faire pression pour imposer un certain langage, faire censurer la libre expression, faire interdire ceci, faire imposer cela, bref faire jeu égal avec les lois civiles laïques. On n’a jamais vu des juifs tenter de faire interdire le porc dans les cantines, mais des musulmans oui. On n’a jamais vu des juifs exiger de faire porter l’étoile jaune à leurs enfants à l’école, mais des musulmans qui exigent de faire porter le voile à leurs sœurs "parce que c’est leur libre choix", ça on en voit.

      Finalement, l’islam est-il une religion ? Ne faudrait-il pas plutôt y voir un totalitarisme classique avec sa novlangue orwellienne, sa falsification de l’histoire, sa haine du juif, ses apparatchiks, ses militants, ses masses moutonnières ou terrorisées, et ses quelques courageux dissidents ?

      Détails supplémentaires @Arsène Ah oui, j’oubliais : quand on critique un totalitarisme, on se fait immédiatement traiter d’enjuivé, d’anticommuniste primaire, ou d’islamophobe. Tu confirmes mes soupçons.

      L’islam est-il une religion ou une idéologie totalitaire ?

      • Un Congrès ? jamais ! on a déjà donné ! 29 octobre 2009 23:24, par La Mécréante !

        l’islam ne se contente pas et ne s’est jamais contenté "d’être une religion". car l’islam n’est pas et n’a jamais été "une religion".

        c’est l’école du meurtre, de la rapine, de la fainéantise, de la terreur outre-tombe, de la folie, de la bêtise, de l’idiotie, de la servilité, de l’ignorance, de tous les leurres, de tous les égorgements, de l’extermination du vivant, des tueries rituelles, de la pédophilie institutionnelle,... j’arrête pour ne pas vous gaver avec ce que vous savez tous !

        un seul rappel : "tuez, faites du butin" !

        seule question qui vaille : pourquoi tant d’adeptes ? j’ai ma réponse mais elle est insultante. donc..

  • Canards au riz 18 octobre 2009 17:58, par Saga des Gémeaux

    Le jour où la Kabylie deviendra un Etat indépendant (ce que je souhaite bien évidemment), les personnes comme toi n’auront même plus la possibilité de diriger une équipe de football amazigh. Pour le moment il faut bien l’avouer, on est obligé de te supporter et ce en vue d’un plus grand bien c’est à dire ton éviction de la JSK. Ah j’oubliai c’est la définition même du mot tolérance que je viens d’énumérer (pas cette définition dans le sens voltairien du terme que je méprise).

    Saga des Gémeaux

  • ayyuz i Hannachi 23 octobre 2009 19:20, par azazzal
    azul fellawen, il y a une différence entre le fait de comprendre la réalité et le fait d être dirigé par ses sentiments, Hannachi à tout compris, come sun come rain people are never happy, bravo Mr hannachi
    • azazzal fils de okba/momoh 28 octobre 2009 09:58, par La Mécréante !

      tu te mêles même des footeux kabyles, toi !? Mais mon pauvre, tu vas te retrouver con comme la lune en récitant ton "vive tamazight" devant Hanachi et echorouk !

      tu y as pensé au moins ?

      tu vois bien que tu ne peux être "amazigh" et islamo-arabe à la fois !

      finalement, je commence à croire que tu es bien un marsien et non un marocain comme tu le prétends.

      juste une question : tu viens nous pourrir ici parce que les sites rifains t’ont éjecté ou quoi ?

      sache que les sites rifains sont nos frères. donc s’ils t’ont éjecté...

  • Canards au riz chez le voyou 4 novembre 2009 07:17, par La Mécréante !

    Hannachi-la-honte et sa JSArabe : « faites du butin » !

    lire ci-dessous la brève d’El Khabar du 04/11/2009.


    La voiture de Lang volée à la Hollywoodienne

    Les responsables de la Jeunesse Sportive de Kabylie n’ont pas trouvé mieux pour récupérer la voiture que conduisait l’ex entraineur de la JSK, M. Lang, que de la voler. Un des responsables de la JSK l’a volée en utilisant la deuxième clé. Constatant, de visu, le délit, l’entraineur Lang a eu ce commentaire aigre doux : c’est ce qui s’appelle un vol à la Hollywoodienne. Cette manière peu élégante d’agir et réagir est pour le moins déplorable de la part d’un président de club, Mohamed Cherif Hannachi, pour ne pas le nommer…