Accueil > Satire et humour > Tamazight langue officielle : promesse d’Avril (...)
Satire
Tamazight langue officielle : promesse d'Avril !
Entretien imaginé par Insi...
samedi 20 avril 2013
par Masin
A sa sortie de chez Boutef, Insi se rend chez Toufik, le patron des services. Il le trouve au bord de sa piscine à côté de sa copine, les pieds dans l’eau, il sirote son whisky en tirant entre deux gorgées sur son cigare "made in Havana". Toufik donne l’ordre à Insi de s’assoir à côté de lui. Insi s’exécute manu-militari et le gourou du sérail lui accorde cet entretien.



Insi : Azul, mon général.

Toufik : Va te faire foutre !


Insi : Mon général !?

Toufik : Pose tes questions en silence.


Insi : Boutef dit que vous êtes responsable de la prise d’otages d’In Amenas. Est-ce vrai ?

Toufik : Qu’il aille se faire foutre, lui et sa bande de Tlemcen. C’est lui-même qui a organisé cette prise d’otages avec ses terroristes pour m’accuser par la suite de traitrise et d’intelligence avec l’ennemi.


Insi : Quel ennemi ?

Toufik : Je ne sais pas. Disons les Touaregs.


Insi : Avez-vous entendu parler de la pétition qui circule en ce moment sur Internet ?

Toufik : A propos de quoi ?


Insi : En faveur de l’officialisation de tamazight.

Toufik : C’est moi qui l’ai initiée.


Insi : Boutef dit plutôt que c’était lui.

Toufik : Non, c’est moi. Mon but est de faire pression sur le vieux chameau. Je l’ai fait pour obtenir les voix des Kabyles en 2014.


Insi : Vous êtes candidat à la présidentielle 2014, mon général ?

Toufik : : Non.


Insi : Pourquoi voulez-vous alors obtenir le soutien des Kabyles ?

Toufik : Oui, un soutien à l’homme que j’aurai choisi.


Insi : Ouyehya ?

Toufik : Ce chien ! Nique sa race !


Insi : Que pensez-vous de cette pétition, mon général ?

Toufik : Quelle pétition ?


Insi : La pétition pour l’officialisation de tamazight.

Toufik : Qu’est-ce que Boutef t’a dit ?


Insi : Que c’est un poisson d’avril.

Toufik : Pour une fois je suis d’accord avec lui.


Insi : Pour cela, je crois que vous êtes tous d’accord : islamistes, militaires, baâthistes, voyous, terroristes, gendarmes, corrompus...

Toufik : T’as oublié l’essentiel.


Insi : Quoi ?

Toufik : Le RCD et le FFS.


Insi : C’est vrai.

Toufik : Je crois qu’il est temps de régler ce problème. Il a trop duré. Les Kabyles commencent à être fatigués d’être Kabyles. Les pauvres ont beaucoup souffert. Il est temps de les reconnaître en tant qu’Arabes et Musulmans


Insi : Mais ce n’est pas ce qu’ils veulent !

Toufik : Mais moi, c’est ce que je veux.


Insi : En ce moment, les Algériens vous appellent Rebb Lzzayer, qu’en pensez-vous ?

Toufik : Les Algériens sont Musulmans, donc croyants, et les croyants ont besoin de Dieu. Comme je suis athée, je me propose au poste de Rebb. Tu sais très bien que j’ai le droit de vie et de mort sur les Algériens !


Insi : C’est vrai.

Toufik : Ne suis-je donc pas leur Rebb ?


Insi : Ah bon, ce n’est pas Boutef ?

Toufik : Lui c’est mon Zeb.


Insi : Que pensez-vous d’Ould Ali Elhadi, Hannachi, Khalida et Benyounes ?

Toufik : Ils sont du DRS commissions nationales, c’est-à-dire proches des FFS, la ligue des droits de l’homme de Bouchachi, Islamistes, FLN, RND, Boutef...


Insi : Et vous ?

Toufik : Nous sommes le DRS coordination nationale, tendance RCD, Benbitour, Nezzar, le comité de supporters de la JSK, les pétitionnistes d’avril, etc.


Insi : Les Kabyles sortiront dans toutes les villes de Kabylie ce 20 avril.

Toufik : Nous sortirons aussi.


Insi : Apparemment, ils seront nombreux cette fois-ci.

Toufik : Nous parions. Moi je te promets que nous serons beaucoup plus nombreux que les Kabyles en Kabylie ce 20 avril.


Insi : Non, je ne parie pas.

Toufik : Toufik : Aah !


Insi : Vous serez en Kabylie avec vos hommes ?

Toufik : Moi je suivrai le match en direct dans mon labo. Tu sais, j’ai des envoyés spéciaux partout en Kabylie : à Béjaïa, à Bouira et à Tizi Ouzou. Nous en avons même dans les villages et les quartiers des villes kabyles.


Insi : Que pensez-vous des Autonomistes ?

Toufik : Rien.


Insi : Et les Indépendantistes ?

Toufik : Basques ?


Insi : Non ! Kabyles.

Toufik : Je ne les connais pas. Bon, je dois te laisser, il faut que je fasses quelques brasses.


Insi : Dernière question.

Toufik : Oui…


Insi : Vous êtes Kabyle, mon général ?

Toufik : Non, moi je suis Général Major. Maintenant si tu permets, je vais aller me faire mouiller un peu.


Insi : Il y a longtemps que vous l’êtes, mon général.

Toufik : Aller au revoir.


Insi range son stylo ; son calepin et quitte le palais du DRS..




- Tamazight langue officielle : effet placebo !

Articles dans la rubrique :

Satire et humour
23/05/13
2
Insi rend visite à Laurent Fabius, ministre français des affaires étrangères. Celui-ci le reçoit (...)

Lire l'article

19/05/13
9
Insi a rendu visite à Boutef à l’hôpital du Val-de-Grâce. Mort, mais heureux de continuer de (...)

Lire l'article

14/04/13
25
A l’approche du 20 avril 2013, Insi rend visite à Boutef qu’il trouve, comme d’habitude, dans son (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


18 Messages

  • Tamazight langue officielle : promesse d’Avril ! 20 avril 2013 22:56, par La Mecreante !
    toufik = une "merde-dans-un-bas-de-soie".

    repondre message

  • Tamazight langue officielle : promesse d’Avril ! 22 avril 2013 14:12, par Saga des Gémeaux

    J’aurais cru voir Sarkozy sur cette image. Mais bon qu’importe. Après tout le régime de nos janissaires colonialistes algérois, soumis à la Secte qui gouverne la France depuis 1789 se porte très bien.

    Saga des Gémeaux

    repondre message

    • Tamazight langue officielle : promesse d’Avril ! 23 avril 2013 14:02, par Hacène HIRECHE
      C’est moi qui ai rédigé la "pétition tamazight langue officielle" et nous quelques uns à l’avoir retravaillée et à l’assumer. Je suis ahuri d’apprendre que Tamazgha me fait passer pour un agent du DRS, suppôt de boutef et tutti quanti ! La vie réserve des surprises. Est-ce que vous avez mis au courant Masin de cette forfaiture, de cette infamie, de cette dénonciation calomnieuse, de cette démarche infantile ou vous travaillez derrière son dos ? Hacène HIRECHE, Pétitionnaire

      repondre message

      • Bonjour,

        Ne croyez vous pas monsieur qu’en initiant une telle pétition, vous donnez à ces gouvernants maffieux une légitimité ?

        Une pétition s’initie généralement dans les pays démocratiques.

        repondre message

      • Tamazight langue officielle : promesse d’Avril ! 24 avril 2013 05:14, par La Mecreante !

        Bonjour Monsieur HIRECHE,

        Les indépendantistes kabyles réprouvent cette pétition qui va à l’encontre de leurs idéaux. j’en fais partie.

        Avec cette pétition, dont vous êtes l’instigateur, vous vous rangez donc dans le camp des "algérianistes "une-et-indivisible" dont le dessein est d’éradiquer, éliminer, "rayer de la carte", tout ce qui est kabylie.

        libre à vous et aux vôtres de vous fondre dans une oumma arabo-islamiste et sa politique pour zombies soumis, mais l’âme kabyle est d’une autre essence. Et vous le savez.

        où est l’infamie ? et surtout où est la forfaiture ?...

        PS : je maintiens : DRS = "une merde dans un bas de soie"

        repondre message

        • Le raisonnement par l’absurde ça existe mais l’absurdité comme raison c’est plus rare ! ça me rappelle le fln que j’ai combattu dans les années 70. Dès lors que quelqu’un pensait autrement qu’eux il était taxé de main de l’étranger. Vous avez bien tété à cette idéologie : Qui ne pense pas comme vous ne peut être qu’une main du drs. L’officialisation de tamazight (loin d’être un acquis du reste) empêcherait l’avènement de votre dessein ?! ça tient à si peu votre objectif ?! Eh bien, si vous pensez avoir vaincu les armées fln, islamistes, nasséristes et tant d’autres ennemis et qu’il ne reste que la pétition pour vous faire obstacle il suffit de le signaler ! Je suis abattu par tant de régression loin d’être féconde et écœuré de ces réactions sous des pseudonymes qui relèvent plus de la pathologie que de la politique. Enlevez votre hidjab ça sera déjà un gage de sincérité ! Hacène HIRECHE

          repondre message

          • Tamazight langue officielle : promesse d’Avril ! 30 avril 2013 11:18, par La Mecreante !

            cher Monsieur Hireche,

            vous et moi ne sommes pas du même bord, et voilà tout. Les indépendantistes kabyles non plus. et voilà tout.

            libre à vous de vous ridiculiser à nos yeux. Vous avez certainement des adeptes "soumis-de-la oumma" pour vous apprécier.

            je regrette vraiment que vous ayez jeté votre kabylité par dessus les moulins à vent de Médine.

            Vos années 70 ?... j’étais trop petiote et votre biographie ne m’a pas rattrapée...

            PS : votre pétition est peut-être encore recevable au Val-de-Grâce. Quant à mon "hidjab" !... désolée, je marche à poil depuis toujours...

            repondre message

            • Chère Madame nous ne pouvons pas effectivement être du même bord. Moi je combats votre système Boutef à visage découvert. Vous, vous vous y soumettez en portant une burqa. Qui de nous deux se plie à médine ? La burqa c’est vous qui la portez et le ridicule avec et c’est cela le symbole de la oumma. Mon parcours est net, public, à la face du monde, mes écrits et mes prises de parole le sont aussi. Vous pouvez même y accéder sur ce site. Hacène HIRECHE

              repondre message

  • Tamazight langue officielle : promesse d’Avril ! 26 avril 2013 18:20, par Ameziane

    Le DRS : « ORGANISATION CRIMINELLE » et « MAFIA TENTACULAIRE ».

    Ceci ressemble à une lapalissade : le serpent demeure un serpent en dépit de ses mues ! Pourtant, c’est une vérité : le Régime militaro-mafieux d’Alger avait procédé à plusieurs reprises à des changements d’appellation pour son « organe répressif » principal. Ce n’est pas anodin ou sans intérêt, mais plutôt pour brouiller les pistes, et tenter d’atténuer les très mauvaises associations liées à sa nature et son passé amplement criminel et mafieux, comme partout ailleurs dans le monde les officines semblables ont changé de « logo » pour mieux tromper et leurrer. Mais, les observateurs avertis ne se trompent sur la véritable mission de cette « machine à broyer les hommes et les femmes patriotes » de ce pays.

    Le DRS : « organisation criminelle » et « mafia tentaculaire »

    Le DRS n’est pas le DRS s’il ne sème pas la terreur ! Exactement comme la Gestapo. Cette dernière a été définie et qualifiée « organisation criminelle » par le Tribunal de Nuremberg. Ainsi va du DRS, dont la logique principale, la marque spécifique de la dite Police politique du Régime militaro-mafieux d’Alger est « la violence meurtrière permanente ». Ce « modèle gestapiste » de la violence extrême est celui emprunté par toutes les Polices politiques des Régime militaires post 1945, en Europe (Grèce, Espagne, Portugal…) et en Amérique latine (Chili, Argentine,…). Et c’était en fin connaisseur, de l’intérieur même de la « boîte » que Mécili disait en 1962 déjà : « Le MALG va dévorer l’Algérie ! »…..

    Assassinats, massacres, tueries, attentats, rapts, kidnappings, la manipulation massive des extrémistes de tous bords (islamistes, baassistes, séparatistes, régionalistes, etc.), et toutes autres sortes de crimes dans son parcours. Faut-il rappeler aussi qu’à sa naissance, les Généraux français n’avaient ressenti aucune inquiétude : ils savaient que le MALG de Boussouf est conçu pour exercer le contrôle et la surveillance de la société, de la population « indigène ». Et c’était au plus fort de la Guerre d’indépendance que le criminel Boussouf avait commencé ses besognes sanguinaires, ciblant les héros du mouvement libérateur : Abbane, Mellah, Amirouche, Zighout et autres grandes figures de la Résistance contre la barbarie coloniale… La liste est longue de ces Grands Hommes tombés sous les balles et/ou les tortures du MALG, de la SM, puis du DRS. Et combien de mouvements, de protestations ont été cassés, dont la Grève des dockers d’Alger en 1976, le Printemps berbère et ses suites, le Printemps noir 2001et ses 121 victimes, les 250 000 victimes de la Guerre civile, instiguées et planifiée par le Cabinet noir, et mise en pratique par le DRS. Les 20 000 disparus, 40 000 veuves, 300 000 orphelins, 900 000 exilés, xxx 000 milliards de dégâts matériels et logistiques font aussi partie de la comptabilité macabre induite par la » Stratégie de la tension » érigée par les Maitres du DRS (1991-2013)….Cette collection d’horreurs pourra être consignée dans un « Grand Livre noir des Crimes de la Dictature militaire d’Alger ».

    La Police politique a toujours été la « cheville ouvrière » des Coups d’Etat successifs depuis 1956, qui consacrent la victoire et l’emprise du Clan fort. Le Pouvoir dictatorial militaire repose sur un « trépied » : primo, le DRS ; secundo : le Commandement militaire (DRS + Etat-major) ; tertio, les Clans rivaux, unis contre la population civile, (bien que) désunis entre eux, en raison de l’immense butin à partager, le Clan fort étant le Clan le plus fortement amarré/arrimé/accroché au DRS… Le Régime militaire forme un « mouvement d’intérêts communs », selon la formule Wébérienne : ses membres, franges et factions sont animés par des réflexes et des sentiments de solidarité clanique, familiale et idéologico-politique construits durant 50 ans….Pour une nette et meilleure précision sur les termes et les notions, il faut dire que ce sont les Maitres du DRS et les Généraux de l’Etat-major ( la Hiérarchie) qui commandent, et non l’Armée (l’Institution militaire, cadre institutionnel).

    C’est la Police politique (SM, puis DRS) qui avait conçu le « façonnage artificiel du champ politique et médiatique » à la faveur de « l’ouverture contrôlée » de 1989, en créant des partis-succursales, officines, agences (RCD, FFD, PRA, PSD, UDR, MAK….) , et des « organes de propagande », des journaux (Liberté, La Dépeche, Le Soir, l’Hébdo libéré, Ennahar, Echouroq…), des Sites et Blogs (TSA, DNA, kabyles.net,….).

    C’est aussi le DRS qui entretient et instrumentalise les « extrémistes de tout bords » et fait que « l’écartement des postions vers les extrêmes » est tel qu’il est quasi impossible de trouver les « convergences, coordinations et compromis nécessaires à la fondation d’un Pole ou Front oppositionnel puissant capable de rivaliser avec le Pouvoir militaire, et remettre en cause « radicalement, frontalement et directement » les intérêts illicites de la « caste militaro-mafieuse » qui dévore et massacre le pays.

    De nos jours, le DRS s’est mué en « mafia tentaculaire », « ramifié » à tous les domaines d’activité sécuritaire, politique, économique, sociale et associative, et tissé sa « toile d’araignée », son quadrillage partout : institutions, associations, entreprises, sociétés, tous les secteurs, à tous les stades et échelons. Ses agents et correspondants ont pour domaines de prédilection : le commerce extérieur, l’import-export, le trabendo, les trafics en tous genres, le proxénétisme, la prostitution, les hôtels de passes, les lieux de débauche, les bars et restaurants, la drogue, le net, les sites, les blogs, les médias, la presse, les radios, partis, associations, le BTP et autres secteurs où ça rapporte énormément d’argent, l’argent comme autre instrument de domination. Le DRS recrute fortement dans les institutions (facs, lycées, hôpitaux, usines, administrations, entreprises) convoitées quotidiennement par les flux importants de populations, ces populations que le Régime militaire considère comme « l’ennemi intérieur », l’ennemi à abattre, et tient à le surveiller, le contrôler, l’embrigader, le terroriser, le régenter et l’empoisonner par la propagande et l’intox. Tous ces patron-voyous du bâtiment, travaux publics, hôtels-bordels, lieux de passe et de débauche, de trafics divers…ne sont autres que des vulgaires informateurs et mouchards du DRS.

    Son « système concentrationnaire » constitue la « 49° Wilaya » : bagnes, prisons, redoutes, cachots, caves…..où ses sbires assoiffés de sang pratiquent « la torture généralisée », héritée de triste mémoire, celle des sinistres pratiques d’Aussaresses, Le Pen, Godard, Léger et compagnie …

    Le DRS est « partout et nulle part » ! Partout, du fait de son quadrillage systématique. Nulle part en raison de son organisation et sa structuration secrètes, invisibles, imperceptibles…mais décelables !

    Le DRS est le Pouvoir réel, le Sommet de la « Pyramide du pouvoir », c’est l’Enclave autoritaire principale, la Main de fer des Généraux, leur Bras politique, la Colonne vertébrale et l’Epine dorsale du Régime militaire, son Syndicat du crime, son Fer de lance, son Cœur et son Cerveau, son Centre névralgique, son Mur de soutènement, sa Digue de protection, sa Force d’interposition……contre tout ce qui peut menacer les intérêts de la « caste militaro-mafio-bureaucratique » qui détient le Pouvoir dictatorial, total, intégral, absolu..…

    repondre message

  • Tamazight langue officielle : promesse d’Avril ! 27 avril 2013 15:03, par Ameziane

    La SM et le DRS et leurs attentats sanglants.

    Le plasticage du Port d’Annaba en Juin 1964 : la SM détruit le port, et impute arbitrairement le crime à M.A. Benyounès ; celui-ci fut injustement arrêté, passé à la torture….puis « retourné et récupéré » par la force ! Le 26 août 1992, un terrible attentat à la bombe dans le Hall de l’Aéroport d’Alger, fait 9 morts et 128 blessés. D’autres bombes explosent au même moment à Alger (Air France et Swissair). Quelques semaines après la télévision retransmettra les « aveux » (extorqués sous la torture) de H. Abderrahim, R. Héchaïchi, S. Soussène et M. Rouabhi Mohamed, leurs visages étaient déformés par les sévices subis. Ils « avoueront » avoir été les auteurs de cet ignoble attentat. Bref, tous les partis politiques ont, fermement et sans ambages, condamné cet attentat odieux.

    L’attentat du Boulevard Amirouche, celui du Palis du Gouvernement, ou encore celui perpétré devant le Siège de l’ONU, l’attentat meurtrier contre le peintre Omar RACIM attribué à des jeunes qui n’ont jamais connu ce grand artiste, ni son adresse…la manipulation Cap Sigli, etc., etc.

    Lire :

    - LE PROCES DE L’ATTENTAT DE L’AEROPORT D’ALGER DU 26 AOUT 1992 , K. Satour, le 08/03/2007….http://contredit.blogspot.fr/2007/03/justice-et-violence-laffaire-de.html

    - Droit et violence , dix années de violence par le droit. -Le procès de l’attentat de l’Aéroport d’Alger, E.Chalabi….http://elhadichalabi.free.fr/pages/linstance/dossier%20attentat/arret2.htm

    - LE PROCES DE L’ATTENTAT DE L’AEROPORT D’ALGER DU 26 AOUT 1992 , K. Satour, le 08/03/2007….http://contredit.blogspot.fr/2007/03/justice-et-violence-laffaire-de.html

    - L’ORDRE JURIDIQUE ALGERIEN : LA VIOLENCE INCORPOREE AU DROIT, Khaled Satour, le 08/03/2007…http://contredit.blogspot.fr/2007/03/lordre-juridique-algrien-la-violence.html

    Et : http://protectedsearch.com/WebSearchResults.aspx?q=le+proces+de+l’attentat+de+l’aeroport+d’alger+du+26+aout+1992&si=31848&bi=0&tid=&hi=&safe=off&originalSiteSeachDomain=&site=web&prevsite=web&cl=0&custom=&st=&lang=fr&fh=1&cc=FR&sa=++Rechercher++

    - Le Canard enchainé, Libération, Nord éclair, The Observer, Guardian….(Août-Septembre 1992) pointaient du doigt la Sécurité militaire(SM)

    - De même J. Vergès, Lettre ouverte aux amis algériens devenus tortionnaires, Albin Michel éd.

    Nous savons de nos jours que les fameux et obscurs GIA (s’entend au pluriel) aient été crées par la SM pour discréditer les milieux islamistes et contrôler la population qui avait voté pour le FIS en décembre 1991.
    Les divers témoignages et sources avancent que les massacres de 196-97 étaient soit perpétrés par des miliciens à l’instigation d’agents du DRS infiltrés et/ou d’islamistes « retournés », soit directement organisés par le DRS et ensuite revendiqués par la publication de faux communiqués des GIA. Le journal Al Ansar, publié à Londres, était le premier à recevoir et diffuser ces communiqués, et son responsable s’est montré incapable de distinguer les vrais communiqués du GIA des faux.
    A l’étranger. Le 24 décembre 1994, un commando (…) détourne le vol AF 8969 qui s’était envolé d’Alger…. Le 11 juillet 1995, l’imam Sahraoui est abattu d’une balle dans la tête dans la salle des prières de la Mosquée de la rue Myrha, à Paris-XVIII°, ainsi que l’un de ses proches tentant de s’interposer. C’est le début des attentats qui toucha la France en 1995. Celui de la station Saint-Michel fera huit morts et une centaine de blessés. Un certain Ali Touchent, agent de la SM, est désigné par les journalistes d’investigation.-Il a été exfiltré à Alger, où il vivait, chez son père, Officier supérieur de la DGSN, dans la Caserne de Police (Ninja, Unités d’assaut) de Chateauneuf, commandée exceptionnellement par la SM, en l’occurrence par le Général Smain Lamari. Quant aux allégations sur le fameux Dennouche, qui était à Stokholm au Guichet de la Poste, au moment de l’attentat, elles ont fait vite pschi, la Police et la Justice suédoises les ont ont vite invalidées…-. L’objectif aurait été de « mouiller » et « forcer la main », donc de faire participer la France plus activement dans la lutte anti-islamiste, et ainsi couper le mouvement de son principal soutien à l’étranger.
    Les étrangers sont visés aussi en Algérie. Le 8 mai 1994, deux religieux français sont assassinés dans le quartier de la Casbah à Alger. Le 3 août 1994, assassinat à Alger de trois Gendarmes français et de deux agents de l’Ambassade de France. Le 27 décembre 1994, quatre Pères Blancs, dont trois Français, sont assassinés à Tizi-Ouzou, en Kabylie. Le 5 mai 1995, 5 coopérants dont 2 Français sont assassinés dans les locaux d’une société algérienne12. Et encore, l’assassinat des Moines de Tibhirine. Dans la nuit du 26 au 27 mars 1996, sept moines trappistes du Monastère de Tibhirine, en Algérie, sont enlevés et séquestrés pendant deux mois. L’assassinat des Moines est annoncé le 21 mai 1996, dans un communiqué attribué aux GIA…de la SM !. Les têtes des Moines décapités ne sont retrouvées que le 30 mai 1996, non loin de Médea, mais pas leurs corps, ce qui suscite les doutes sur la thèse officielle expliquant leur décès. Les commanditaires de cet enlèvement, leur motivation ainsi que les causes réelles de l’assassinat font l’objet de débats, le DRS est désigné du doigt par l’extrême majorité des sources…

    A quand le « GRAND LIVRE NOIR DE LA DICTATURE MILITAIRE D’ALGER » ? Beaucoup de textes, études, archives, livres, références existent. Mais aussi, des Livres, Sites et Blogs, etc.

    repondre message

  • Tamazight langue officielle : promesse d’Avril ! 28 avril 2013 08:23, par La Mecreante !

    vite ! vite ! Insi ! va voir à "val-de-toutes-les-grâces" si le Boutef-el-mali crève de sa bonne vieillerie ou si c’est le Toufik qui lui a tiré une baffe dans sa gueule d’imbécile.

    en attendant, ce sans c... vient, sans honte, chez le colon pour sauver sa vieille peau de bon à rien. exactement comme les aimait le colon... bon à rien !

    Quel GUIGNOL !

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.