Accueil > Satire et humour > Embrassez les fesses de M6 !
Embrassez les fesses de M6 !
Entretien imaginaire avec Mohand Laansar, ministre des affaires intérieures de M6...
mardi 5 mars 2013
par Masin
Insi a rencontré brièvement, lors de son passage éclair à Rabat, Mohand Laanasar, ministre de l’intérieur de M6. Il en a profité pour essayer de savoir plus notamment concernant les prénoms amazighs dont certains sont toujours interdits par l’administration marocaine. Ci-après l’échange d’Insi avec monsieur Laansar.



Insi : Azul mas aneghlaf !

M. Lansar : Hein …

Insi : Je viens de dire "bonjour monsieur le ministre" en langue amazighe !

M. L. : Tu ne sais pas le dire en arabe, première langue officielle du pays ?

Insi : Tamazight aussi est langue officielle, non ?

M. L. : Tu rigoles ?

Insi : Si si, c’est dans la dernière constitution !

M. L. : Jure-le ! Je vais appeler SM pour le remercier pour cette haute sollicitude royale.

Insi : Certains disent que cette constitutionnalisation n’était qu’un leurre, une poudre aux yeux

M. L. : Exactement, une poudre dans les yeux des ennemis de notre unité sacrée incarnée par SM

Insi : Passons ... Monsieur le ministre, il paraît que votre ministère interdit toujours les prénoms amazighs.

M. L. : Oui, Ces prénoms ont été interdits parce qu’incompréhensibles, étranges ou ont une signification pouvant nuire aux enfants qui les portent

Insi : Ah bon ?

M. L. : Franchement, entre nous, moi-même en tant qu’Amazigh je ne comprends pas la signification de certains prénoms

Insi : Mais, c’est scandaleux, venant d’un ministre de SM

M. L. : Non, c’est ce qu’il y a de plus normal. Nous sommes une démocratie parlementaire et nous veillons aux intérêts de nos petits sujets berbères

Insi : Vous ignorez la signification de certains prénoms amazighs, mais comprenez-vous le sens de tous les prénoms arabes et musulmans qui dominent la liste des prénoms que vos services autorisent

M. L. : Oui, tous !

Insi : Monsieur le ministre, pouvez-vous donner le prénom arabe et musulman de « Khenata » (cul en Tamazight) à votre fille ?

M. L. : Non … heuuu Oui !

Insi : Elle sera la risée de tous ceux qui parlent Tamazight !

M. L. : Ceux-là ne comptent pas. Ils ne m’intéressent pas !

Insi : Pourquoi ?

M. L. : Ce ne sont que des abrutis dominés rien qu’avec des paroles et les mosquées. On peut leur faire tout avaler dès qu’on commence à leur parler de dieu. On leur a promis même le paradis avec filles et fleuves de vin et ils y ont cru.

Insi : Tu es aussi amazigh, donc abruti !

M. L. : Non, moi j’ai embrassé les mains de SM. Rien que ce geste a fait de moi un arabe pure souche. J’ai même un arbre généalogique me rattachant directement à Mohamed.

Insi : A Mohamed VI

M. L. : Non, abruti… Mohamed le prophète des Arabes !

Insi : Vous vous appelez « Mohand », ce prénom ne vous gêne pas ?

M. L. : Mais je l’ai changé. Entre nous, c’était une honte ; ça m’empêchait de porter le tarbouch rouge et la djellaba blanche des gens raffinés de Fès. Ils m’appellent tous « Le chleuh de SM » et ça me faisait rougir

Insi : De honte ?

M. L. : Non, de fierté ! Rien que le fait d’associer SM à mon prénom est un honneur. Mais tu sais, c’est mieux que de s’appeler Masinissa ou Yidir.

Insi : Vous savez que Masinissa était un grand roi amazigh qui a unifié son pays et bat… ?

M. L. : Tu veux rigoler ? Un berbère souverain, je n’ose pas imaginer ça ! C’est une insulte

Insi : Passons, vous vous appelez comment maintenant ?

M. L. : Je m’appelle désormais Mohammed.

Insi : Mohamed VII ?

M. L. : Tais-toi. Ici, les murs ont des oreilles. Tu veux ma peau ?

Insi : Pour avoir une généalogie pareille, que faut-il faire ?

M. L. : Il suffit d’embrasser juste les mains, les babouches et les fesses sacrées du roi, l’incarnation de dieu sur terre.

Insi : Je ne peux pas faire ça ! C’est dégueu…

M. L. : Misérable ! Tais-toi.

Insi : J’ai lu dans la presse qu’un mécanicien de Midelt, au Moyen-Atlas, a été obligé d’embrasser les souliers d’un juge et en plus dans un poste de police. Dans une démocratie comme la vôtre, je trouve ça inhumain et scandaleux.

M. L. : Vous avez raison, c’est scandaleux.

Insi : Et pourquoi vous n’avez pas réagi ?

M. L. : C’est scandaleux parce que cet abruti de berbère s’est trompé de personnes et de babouches aussi.

Insi : Je ne comprends pas !

M. L. : Tu ne comprendras jamais que ça fait partie de nos traditions. D’ailleurs, tant que tu es à Rabat vaut mieux en profiter pour aller embrasser les fesses de Mohammed VI. Comme ça, tu seras intouchable.


Insi ramassa son carnet et dit : Vous permettez, je veux aller au petit coin

M. L. : Je vous comprends. La première fois moi aussi, j’avais la diarrhée. Je l’ai toujours d’ailleurs.

Insi : Pourquoi

M. L. : J’avais peur de salir ou d’abimer la main sacrée de sidna (notre seigneur) avec mes lèvres. J’ai toujours peur.

Insi : Au revoir monsieur le ministre.

Insi en a profité pour quitter le ministère et prendre un taxi vers le centre-ville.

Articles dans la rubrique :

Satire et humour
23/05/13
2
Insi rend visite à Laurent Fabius, ministre français des affaires étrangères. Celui-ci le reçoit (...)

Lire l'article

19/05/13
9
Insi a rendu visite à Boutef à l’hôpital du Val-de-Grâce. Mort, mais heureux de continuer de (...)

Lire l'article

20/04/13
18
A sa sortie de chez Boutef, Insi se rend chez Toufik, le patron des services. Il le trouve au (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


2 Messages

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.