Accueil > Culture > Portraits > H’mmu Kemous, l’écorché vif
H'mmu Kemous, l'écorché vif
mercredi 19 novembre 2008
par Masin
Discret, H’mmu Kemous, chanteur, poète et calligraphe amazigho-belge, originaire d’Igoulmimen au sud-est de Tamazgha occidentale, trace son chemin sans grand bruit. Très attentif à la qualité plutôt qu’à la quantité, il continue en permanence à élargir la palette de ses talents. Portrait d’un artiste rebelle à toute forme d’oppression.



3Pionnier
3

"Un cœur en sucre d’orge". La sexagénaire belge venue assister le 23 mai 2008 au concert donné par H’mmu Kemous à Bruxelles a ainsi qualifié cet artiste berbère. Cheveux en bataille. Une guitare en bandoulière. L’artiste avait traité ce soir là des loups (Uccan) qui gouvernent la terre amazighe, de la trahison, de la liberté, de la berbérité, sans oublier l’amour. Accompagné par Filip et Evy, il participait bénévolement à une fête organisée à l’occasion du passage à Bruxelles de "La caravane amoureuse". "J’aurai aimé comprendre les paroles de ses chansons", me dit-elle, un peu éméchée.

H’mmu, cet artiste né trois fois à la fin des années 60, n’est autre que le leader du groupe "Times". Son parcours artistique est hors du commun. Il est en effet le pionnier de la chanson amazighe contestataire et moderne au Sud-est de Tamazgha occidentale qu’il a fini par quitter pour vivre à Bruxelles. Cet artiste singulier perpétue toujours, en chantant, son combat pour la liberté, l’amazighité et la laïcité.




3Oppression3
H’mmu Kemous est un écorché vif. Un révolté. Il a connu la prison, l’oppression et les tracasseries policières alors qu’il n’était que lycéen. Il avait 17 ans lorsque tout a commencé. H’mmu, qui échangeait des lettres et des cassettes avec des amis de Kabylie, a été arrêté par la police marocaine et accusé de "détention d’armes". Au début des années 80, il était très risqué de défendre son amazighité. La Kabylie venait de vomir sa colère sur la mafia politico-financière au pouvoir à Alger, alors que les blessures d’Igoulmimen et de tout le grand Tafilalt saignaient encore sous la dictature d’Hassan II. La cadence de la répression s’était accélérée à l’époque et happait les espoirs des rares militants qui pouvaient se revendiquer comme berbéristes. La revue "Amazigh" a été interdite et Ali Azaykou mis en prison. De son côté, Boujemâa Hebbaz a été enlevé à Rabat pour ne jamais réapparaître. C’est dans ce contexte marqué par la tension et la peur que H’mmu a été interpellé au lycée Ghris [1] par des gendarmes. Placé plus de six mois sous surveillance des services secrets (DST), tout le courrier qu’il recevait de Kabylie était lu et épié.

L’adolescent traqué partout à cause de son engagement en faveur de la culture amazighe était interdit de quitter son village même pour aller au lycée. Il a fini par abandonner ses études sans toutefois baisser les bras. Quelques années plus tard, il a été interpellé une nouvelle fois à Casablanca où il poursuivait des cours de musique dans un conservatoire. Quelques jours après, me dit H’mmu, "le directeur m’a conseillé de ne plus revenir". "A ce moment là, j’avais senti la terre bruler sous mes pieds. Il fallait partir et loin". Commence alors une longue période d’errance durant laquelle il a visité en auto-stop presque tous les pays de Tamazgha. Il découvrira alors le destin d’autres Berbères confrontés à des dictatures sanguinaires, ce qui le révolta et le marqua d’une trace indélébile.

3Times3
Avant de fonder le groupe "Times" à Bruxelles en 1992, les chansons de H’mmu circulaient sur casettes dans tous les villages du grand Tafilalt. Ce n’est qu’en 2000 que le groupe sort "Afrag", un CD de promotion de quatre chansons. Quelques années après, le groupe enregistre "Tiwizi", un hymne à la liberté et au peuple berbère. La poésie de H’mmu égrène les thèmes de l’exil, de l’amour et de la liberté. Ses poèmes, d’une grande beauté, sont également des appels à la révolte et au recouvrement de tous les droits du peuple amazigh.
L’œuvre, un mélange de différents styles musicaux, dont le blues, le jazz, le slow, le rock et le soukous (style de musique dont l’origine est l’ancien Zaïre), est un véritable appel à l’éveil des consciences.

A. Yafelman




[|H’mmu lors d’une soirée à Paris, le 12 juillet 2008|]

Notes

[1Ghris est le nom de la vallée qui traverse la ville de Goulmima. Le lycée a été rebaptisé Mohamed V par la suite.

Articles dans la rubrique :

Portraits
31/01/12
16
Depuis des siècles Imazighen luttent pour se libérer des impérialismes qui ont programmé leur (...)

Lire l'article

25/04/10
9
Iness Mezel fait partie de ces artistes qui ont décidé de libérer la chanson et la musique kabyles (...)

Lire l'article

28/03/06
4
Belaïd ath Ali est cet écrivain que les nombreuses anthologies de la littérature algérienne ont (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


15 Messages

  • H’mmu Kemous, l’écorché vif 22 novembre 2008 18:02, par utat
    Tanemmirt i HEMMU xef twuri nnes i tegga xef temazight . ar as ttinigh ad ikmmel abrid ika !! hat drusen ammid netta.... ayyuz ayyuz d mantur kan walalbum amayenu hat wahli aya.. tanemmirt yaden i UTAYIDIR.
  • H’mmu Kemous, l’écorché vif 22 novembre 2008 18:25, par Aghali
    Azul is ur ili kra n l’extrait nkra n tezlit n unazur-a hat nera ad as-nisil tanemmirt
  • H’mmu Kemous, l’écorché vif 24 novembre 2008 03:33, par Chouchou Z

    sddsAzul fellawen Ur illi g tmurt g isegwasen n 80 myed ur-issin Hmmu Kamus nayt Ssu-Uba snent kul imedanen s umezzan ula awessar, acku Hmmu tawuri nnes azawan d tnazurt xef tutlayt d tdlsant tamaight d wakal n imazighen.
    Hmmu isxubas Udabu adu acku akud-an ghas netta ayed ighiyen ad yirir s tmazight d xef tmazight d tmazirt s uzawan amaynu d issufughen tutlayt g wanu nna-gen tturga.
    Tizlatin n Hmmu tyassanent s id lgha nna-g tella tayri d , izerfan,taghufi ,amezruy,tamara,... d kul ak tawuri ya xef mi ? xef umdan amazigh.
    durid ghas aya ayed igan Hmmu, iga yan umdan ittawsen wiyyad g twuiwin timettanin, am g tmazirt yuwss ti3urma s wahli n isekkinen am win uzawan...
    Iwa hat awed yan g ayet tmazirt ayet imelyan ighiyen ad ik itarwa n tmazirt awed ghir azul ihlan, maca mas Hmmu bla aryal bla sin isfafa-d ulawen.
    Chouchou Z Tizi n Imnayen

    t
    tt

  • H’mmu Kemous, l’écorché vif 15 décembre 2008 14:29, par Nba n SAGHRU BAND

    Azul Fellawen,

    Tanemmirt cigan i wnaz’ur nnegh axatar, iwsafu nna-gh issuddan ad naf ad nmun d ubrid ad nidir amm imdanen, tanemmirt i H’emmu, hat keyyin ayd-agh igan adeggig amezwaru issaghen takat.

    Vous etes parmi les fondateurs de SAGHRU BAND.

    Tanemmirt digh.

    Nba.

    • H’mmu Kemous, l’écorché vif 16 décembre 2008 14:21, par Par AZOUAOUI Hassan seg Ulnif

      L’artiste Amazigh Nba de groupe SAGHRU malade !

      AZUL koul ;

      qui n’a pas chanté "MOHA" ? qui n’a pas danser avec "GRAD IFASSEN" ? vous savez sûrement de qui je parle, un grand artiste du sud-est : Mbark OLÂRBI.
      je lui ai rendu visite hier et je vous infomre qu’il est malade.
      votre soutien moral est très important aujoud’hui.
      BON RETABLISSEMENT CHER AMI

      tél : 062448323
      e-mail : saghru gmail.com

      • H’mmu Kemous, l’écorché vif 14 janvier 2009 02:59, par amazeigh
        eeeeeazul hat amutl n inekraf ayd ttiwtan . hat ikkad ghur ayt lrcan . le congré mondial amazigh . hat yamuyamu g mayd iran ad ibdu imazighn iwa kkat-as abqqa . ad ghifs i3fu wakuc irartid i ubrid ayd nttini ntini. mais l’artist ur-ta tigi .
  • H’mmu Kemous, l’écorché vif 19 janvier 2009 12:05, par Saku
    C’est pour quand un nouvel album ?
    • H’mmu Kemous, l’écorché vif 5 mars 2009 12:38, par alias
      azul, j’ai entendu que le cd sera pour 2010, pour le moment H’mmu et ses musiciens nous prérarent un autre cd mais cette foi et je crois bien c’est en acoustic et plus engagé sur les themes. h’mmu est en concert a paris, bruxelles anvers et liege, ainsi qu’a roterdam je donnerai plus des informations sur les leiux et les dates voila des nouvelles fraiches je tien cet info lors d’une soirée a malines en belgique j’ai rencontré h’mmu etait accompagner de El walid mimun, et il vont surement faire un bon travail enssemble azul xawen tudert i tmazight