Accueil > Satire et humour > Moussa l’hadj, l’hadj Moussa
Moussa l'hadj, l'hadj Moussa
Un entretien imaginaire d’Insi avec Aït-Ahmed et Sadi.
samedi 23 mai 2009
par Masin
Insi a réussi à réunir, pour la première fois de l’histoire, Aït Ahmed Lhocine et Sadi Saïd. Ils ont accepté de s’entretenir avec lui, à condition que la rencontre se fasse un vendredi à la mosquée de Paris. C’est dans le salon de thé de cet édifice que l’entretien a eu lieu. Voici ce qu’ils ont répondu à Insi.





Insi : Bonjour, messieurs.

Aït-Ahmed : Salam, azul, bonjour.
Sadi : Azul, salam, bonjour.


Insi : Pourquoi avez-vous choisi la mosquée de Paris pour m’accorder cet entretien ?

Aït-Ahmed : La mosquée est un symbole d’unité nationale.
Sadi : C’est pour clouer le bec à ceux qui m’accusent de laïcisme.


Insi : Prenez-vous toujours des cours de langue arabe ?

Aït-Ahmed : C’est la meilleure langue arabe du Coran.
Sadi : Je dirais même plus : c’est la meilleure langue arabe du Coran.


Insi : Êtes-vous toujours démocrates ?

Aït-Ahmed : Et comment !
Sadi : Plus que jamais.


Insi : Toujours ouverts ?

Aït-Ahmed : Comme la zaouiya de Jeddi Mohand Oulhoucine.
Sadi : Comme la zaouiya de Jeddi Sidi Djaâfer.


Insi : Et si on parlait un peu de la Kabylie ?

Aït-Ahmed : On dit la wilaya 3, s’il te plait !
Sadi : Plutôt les trois wilaya du centre de l’Algérie.


Insi : Après les incendies de l’été dernier, nous voici en plein minage des champs agraires en Kabylie. Ne pensez-vous pas qu’il y a une volonté politique qui vise à chasser les Kabyles de la Kabylie ?

Aït-Ahmed : C’est la hogra. Il y a sûrement un problème entre le général Toufik et le Général Mediène pour la prise du pouvoir.
Sadi : Non, mais Toufik et Mediène c’est le même général !
Aït-Ahmed : C’est vrai que toi, tu les connais en particulier.
Sadi : Comme toi tu connais, en particulier, les intégristes Abdallah et Djaballah.
Aït-Ahmed : Si Djaballah et Si Abdallah c’est le même intégriste.
Sadi : Hi hi hi hi….


Insi : Peu importe, en attendant reconnaissez au moins que la Kabylie souffre.

Aït-Ahmed : Comme en 1963, la wilaya 3 doit se sacrifier pour que vive l’Algérie. Comme dirait le proverbe kabyle : "T-tameqqunt i grennun ar yirin."
Sadi : Pour une fois, Dda Lho a raison. La région du centre doit montrer le chemin pour le reste de l’Algérie.


Insi : Le MAK mobilise de plus en plus en Kabylie. Le 20 avril dernier, il a rassemblé à Tizi Ouzou plus de 20000 personnes lors de sa marche unitaire. Qu’en dites-vous ?

Aït-Ahmed : (Il fait un clin d’œil à Sadi) : C’est les Moukhabarat.
Sadi : Qui ?
Aït-Ahmed : T’as encore des progrès à faire en langue arabe.
Sadi : Et pourtant je suis progressiste.


Insi : Qu’avez-vous réussi politiquement durant toutes ces années, à part diviser les Kabyles et les rendre passifs ?

Aït-Ahmed : C’est là où le pouvoir a échoué, mon ami.
Sadi : Moi, je les ai même désarmés tes Kabyles.
Aït-Ahmed (à Sadi) : Tope-la !
(Et ils se serrent la pince)


Insi : Pensez-vous vraiment que l’Algérie se démocratisera un jour ?

Aït-Ahmed : Non.
Sadi : Non plus.


Insi : Et pourquoi vous vous entêtez alors ?

Aït-Ahmed : Pour rester dans l’opposition.
Sadi : Pour rester à Paris.


Insi : Pensez-vous prendre le pouvoir un jour ?

Aït-Ahmed : Quand le mot kabyle disparaîtra inchallah !
Sadi : Après la mort d’Aït-Ahmed inchanllah !
Aït-Ahmed : Je t’enterrerai, mon petit !
Sadi : Je te tuerai vieux Laïos [1].
Aït-Ahmed : C’est une menace ?
Sadi : Non, c’est une promesse... électorale bien sûr !


Insi : Un peu de retenue messieurs !

Aït-Ahmed : C’est lui qui me cherche. Il est manipulé par les services.
Sadi : Et lui par Messali.


Insi : Bientôt vous allez mourir et vous n’aurez rien fait pour entrer dans l’Histoire de la future Kabylie indépendante…

Aït-Ahmed : On fait des histoires, ça ne vous suffit pas ? N’est-ce pas, mon petit Sadi ?
Sadi : Des histoires drôles en plus. Tope-la, Dda Lho ! (Et ils se serrent à nouveau la pince).


Insi : Que faites-vous en dehors de la politique ?

Aït-Ahmed : Je lis.
Sadi : Je lis aussi.


Insi : Qu’est-ce que vous lisez en ce moment ?

Aït-Ahmed : Je lis Djamal Eddin El Afghani et Toufik El Madani.
Sadi : Moi je lis les modernes. Je redécouvre Ben Badis, Bachir El Ibrahimi et Tahar El Ouettari.


Insi : Apparemment le temps ne fait rien à l’affaire.

Aït-Ahmed : Trop tard pour changer.
Sadi : Comme il a dit lui.


Sur ce, Insi range son calepin et son stylo et s’en va remettre sa copie en laissant les deux frères ennemis laver leur linge sale en famille arabo-musulmane de la mosquée de Paris.



Notes

[1Laïos, père d’Œdipe, est le roi de Thèbes. Lorsqu’il apprend de l’oracle de Delphes que son fils le tuera un jour, il répudie son épouse. Celle-ci met au monde Œdipe, que son père abandonne, sur une montagne. L’enfant est recueilli par le roi d’une ville voisine qui l’élève comme son fils. A l’âge adulte, Œdipe croise le chemin de Laïos, qui lui demande de s’écarter. Mais le jeune homme, bousculé par le char, tue le cocher et jette à bas le roi qui va mourir de ses blessures.

Articles dans la rubrique :

Satire et humour
23/05/13
2
Insi rend visite à Laurent Fabius, ministre français des affaires étrangères. Celui-ci le reçoit (...)

Lire l'article

19/05/13
9
Insi a rendu visite à Boutef à l’hôpital du Val-de-Grâce. Mort, mais heureux de continuer de (...)

Lire l'article

20/04/13
18
A sa sortie de chez Boutef, Insi se rend chez Toufik, le patron des services. Il le trouve au (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


12 Messages

  • RENTREZ EN KABYLIE !!!! 23 mai 2009 16:17, par un kabyle des at ijeur

    Said, Da Lhocine !!

    rentrez à la MAISON = KABYLIE !

    ELLE, LA KABYLIE, vous le rendra bien !

    Soyez AUJOURD’hui SES hommes de DEMAIN !! ELLE témoignera eternellement de vous pour les générations Kabyles futures !

    Arretez d’alimentez l’Ogresse ALGÉRIE ! TSERYEL !

    Rentrez en kabylie et formons un bloc Kabyle pour batir une Kabylie AU MOINS AUTONOME SINON INDÉPENDANTE DE CETTE ALGÉRIE QUI NOUS TUE A PETIT FEU ET NOUS TUERAS A COUP SUR SI ON RESTE TELS QUELS !

    un kabyle n at Ijeur

    • RENTREZ EN ARABIE !!!! 24 mai 2009 08:48, par La Mécréante !

      salut à toi, kabyle des at Ijeur !

      Mais qu’as-tu donc à appeler ces deux fossiles qui bossent pour la disparition de la Kabylie !? tu es en rupture de stock d’afghans du côté de chez toi ou quoi ?

      C’est le FFS en premier qui a tué la Kabylie et l’autre guignol ne vaut guère mieux ! tu cherches le coup de grâce ou quoi !

      Il ne te suffit pas qu"’ils" aient exterminé Maroub Lounès ? Ne sais-tu donc pas que la Kabylie est morte en même temps que Matoub Lounès ?

      c’est décourageant de lire de tels appels ! vous désespérez la diaspora (moi en tout cas).

  • Moussa l’hadj, l’hadj Moussa 24 mai 2009 15:00, par Tifirelest

    L’heure de notre libération a désormais sonnée, que chacun prennent ses responsabilités, on ne peut plus continuer d’être les esclaves des zombies qui ont envahis nos terres, nos esprits et nos corps.

    Liberation Time :http://www.dailymotion.com/search/Liberation+Time/video/x9dr81_liberation-time_news

    Vive la Kabylie libre et souveraine et vive l’autodétermination de tous les Amazighs avant que ne soyons exterminés par les zombies sanguinaires !

    Un petit coucou pour ma sœur la Mécréante et à toute l’équipe de Tamazgha.

    • Moussa l’hadj, l’hadj Moussa 24 mai 2009 18:16, par La Mécréante !

      Coucou Tifirelest !

      je remets un clic pour ton lien », sinon les gens ne regardent pas.

      sans te commander, tu devrais, si c’est techniquement faisable, retranscrire le poème ici (la vidéo défile trop vite pour qu’on puisse bien lire). Il serait bien à sa place sous l’interview d’Insi qui a rencontré les deux nullités que je vomis depuis toute ma vie !

      • Moussa l’hadj, l’hadj Moussa 24 mai 2009 20:04, par Tifirelest

        D’accord ma chère soeur Mécréante, je le refais sur place et fais en sorte qu’il soir sur la page des deux ennemis de la Kabylie pour leur signifier qu’avec ou sans eux notre libération a sonnée.

        Que tous les hypocrites et les criminels aillent en enfer. Quant à nous nous avons notre chez-nous la Kabylie éternelle. La plus belle nation du monde si seulement elle n’avaient pas enfanté ces deux lâches traitres qui ont violé l’innocence humaine de notre belle et généreuse Kabylie et l’ont livrée toute jeune aux zombies pédophiles aziates comme dirait notre valeureux ami D.S.

        A plus. Je revien mettre le nouveau lien car il ne sera plus le même après.

      • Moussa l’hadj, l’hadj Moussa 24 mai 2009 21:25, par Tifirelest

        Azul ma soeur Mécréante, voilà la nouveau montage comme tu l’a demandé,

        Lien :http://www.dailymotion.com/user/Tifirelest/video/x9dvql_amazigh-liberation-time_news

        Tanmirt-im ayelis netmurt itseshrurudhen amtsekurt,

        • momoh and momoh 25 mai 2009 04:50, par La Mécréante !

          Azul Tifirelest,

          Je remets ton nouveau lien ». On peut mieux lire, merci beaucoup.

          • momoh and momoh 25 mai 2009 08:22, par Tifirelest

            Oui, il faut dénoncer l’entreprise destructrice des musulmans dans chaque pays qui les accueille, regardez Tamazgha. La France et l’Europe subiront le même sort si rien n’est fait pour stopper net leur programme anéantisseur de toutes les différentes civilisations humaines pour imposer leur totalitarisme égorgeur qui ouvre la voie aux usurpateurs et aux pillards arabo-musulmans qui n’ont jamais cru ni à la paix, ni à l’homme, ni à la nature ni à Dieu. Car s’ils croyaient en Dieu, ils auraient respecté ce qu’il a crée, toutes les différentes couleurs et toutes les différents peuples du monde. Hors, ils n’adorent que le terrorisme, le fascisme, la haine, le sang, l’hypocrisie, la violence, les ténèbres et la mort de tout ce qu’ils touchent. Ils incarnent Satan, ce personnage maléfique imaginaire.
            A l’occasion et comme il s’agit de défendre avant tout notre mère patrie la Kabylie et Tamazgha, je souhaiterais, si vous le permettez, m’adresser à tout amazigh de Tamazgha qui ignore qu’être musulman c’est participer à l’extermination des Amazighs. Le but recherché est d’inviter chaque Amazigh à se poser les vraies questions sur ses choix mythologiques afin de l’aider à prendre conscience du danger que peut représenter une croyance oppressive, liberticide, génocidaire et incompatible à toute vie humaine sur le devenir de son peuple.

            Je m’adresse à toi l’Amazigh musulman qui participe à l’anéantissement de ton peuple sans le savoir.
            L’islamisme et l’arabisme sont des armes de destruction massives dirigées contre les Amazighs depuis l’invasion de notre Tamazgha par le terroriste Okba à ce jour. En anegérie, sous colonisation arabo-islamo-terroriste, il y a des milliers d’établissements scolaires baptisés au nom de ce terroriste mahométan. Alors que rien n’est baptisé au nom de nos valeureux ancêtres qui avaient défendu Tamazgha et ses enfants les Amazighs, Aksil et dyhia.

            J’ai une question pour toi : Es-tu du parti d’Aksil ou de celui d’Okba ? Merci de répondre sans faux-fuyants arabo-hypocrites.

            Si tu es musulman, cela veut dire que tu as opté pour le parti des terroristes arabo-islamo-fascistes. Et dans ce cas-là, tu n’as rien d’Amazigh. Vous es un traitre.

            Tout Amazigh qui est musulman renforce les rangs de nos ennemis arabo-islamo-nazis. Donc tout Amazigh musulman participe soit par ruse, soit par ignorance à l’extermination de nos peuples et civilisations Amazighs.

            Etre un Amazigh musulman c’est aider à faire perdurer l’idéologie arabo-islamo-fasciste, qui est le seul véritable poison pour l’existence de tous les Amazighs, sur les terres et dans les cerveaux de nos enfants innocents.

            Etre un Amazigh musulman c’est donc être un poison pour le reste des Amazighs.
            Ce qui revient à dire enfin qu’être Amazigh musulman c’est s’autodetruire en emportant tout son peuple avec soi.

            Que les Amazighs soient enfin éveillés et vigilant pour enfin les voir sortir du piège mortel (l’islam) dans lequel beaucoup sont pris comme des cons !

            Un vrai Amazigh responsable et non vendu au diable mahométan ou autre diable doit mesurer les retombées de ses engagements métaphysiques sur le devenir de siens, de son identité, de sa culture et de son existence. Le vrai Amazigh ne peut être esclave ni de rien ni de personne, il nait homme libre et meurt homme libre comme son créateur l’a voulu. Il ne peut croire que Dieu a parlé à un berger ou à des idioties de ce genre. Il faut être vidé de son cerveau pour croire que Dieu a choisi un terroriste fasciste égorgeur comme messager.

            A bas la colonisation mentale et physique arabo-islamo-morbide dont souffrent nos peuples amazighs et notre terre Tamazgha.

            Il est plus qu’important que chacun soit mis devant ses responsabilités en questionnant ses choix en relation avec la préservation des cultures et de l’existence des Amazighs. Ce n’est pas de la haine envers les musulmans, c’est tout simplement la vérité. Si les musulmans veulent du respect, ils n’ont qu’à commencer à respecter les autres en défendant l’égalité et les droits humains des peuples et des individus dans le monde. Mais cela, ne viendra qu’une fois qu’ils auront opté pour la réforme radicale de leur religion pour la rendre adéquate avec le rationalisme de Dieu et des Hommes. Si Dieu n’était pas rationnel, il ne serait pas ce grand scientifique à l’origine de toute la création qui obéit à des règles scientifiques que l’Homme a toujours du mal à expliquer. Dieu n’a jamais été un mythomane religieux. L’homme doit sortir des ténèbres de la mythomanie religieuse.

  • Moussa l’hadj, l’hadj Moussa 25 mai 2009 16:35, par MareDeLaPolution

    N’importe quoi c’est du racisme total, "à la mosqué" mais c’est a cause des gens comme vous et des sites tel que les votre que nous nous perdons dans le combat, que nous perdons d’énergie et que nous avons échoué et continuon d’échoué.

    A vrai dire, vous camouflé votre incompétence par des conneries pareil, on vous reni du Combat Kabyle et Amazigh, vous mené un combat anti islam au lieu de mené un combat pro Amazigh et Kabyle et autre.

    Vous vous auto-satisfaisait, c’est ridicule de vous voir vouloir prendre les devant, aya laissez la place aux personnes Capablent de mené notre combat......

    Je sais que vous n’allait pas me publier mais bon jle sait d’avance, la démocratie et la liberté d’expression existe que quand on vous soutien :), mais c’est a vous que j’adresse ce message, je compte pas sur votre forum si je voulais vous dévoiler en PUBLIC, mais bn vous valez pas la peine vous netes pas visible, ni crédible, ni ONG digne de ce nom.

    Sur ce tanemirt

    • Moussa l’hadj, l’hadj Moussa 25 mai 2009 23:53, par CapeCodder
      @ maredelapolution : Tu es l’incarnation meme de la pire des pollutions ; ton jargon vient tout droit d’une zaouia ou d’une mosquée. Tu ne peux pas etre contaminé du moment que tu es la source meme de la contamination : la pollution. Go back to your mosque and leave us alone... CapeCodder.
  • Moussa l’hadj, l’hadj Moussa 17 juin 2009 14:06, par Netta

    ASMI ARA D-NAWI TADSIMANT(TIMANIT) I TMURT N YEQBAYLYIEN

    Tilifun a d-ṣṣuni , tin, tin, tin…

    - Alu, anwa ?

    Azul fell-ak a gma, amek tettiliḍ ?

    Awah gerrzeγ, ngerrez akken ilaq tura, tanemmirt !

    Awah tura dayen, mačči am zik., uruzmu !

    Amek ?

    negred nnefs, la k-yeqqar wagi.

    Tameddit-a ?

    Ulamek, ttwaεerḍeγ γer tmeγra umulli.

    Ala, ala, ad as-nanef kan i tikkelt-nniḍen,
    fkiγ-as awal-iw, nniγ-as a d-aseγ yerna ad as-nuqem tamuffirt
    iγef ur yebni, d tikkelt tamezwarut ara iderrez tameγra umulli-s di ddunit-is.

    Tesneḍ-t ih, d ameksa n at Hicem.

    Lemmer a d-aseḍ ad yefreḥ, ur yeẓri ara dagi i telliḍ ahat.

    Ma tusiḍ-d igerrez akk.

    Ad ak-mleγ tunṭict, maca, ttxilek ffer lbaḍna, ma ulac ad t-isliw.

    Ad as-nefk aqjun umekksa aqbayli d tunṭict ilmend umulli-s.

    Ih.

    Nniγ-ak ulac akk awezγi tura , kfan wuguren...

    Ayen ur nelli, ad t-id-nesnulfu.

    Ddem ihi amru ad taruḍ tansa n tzeqqa ideg ara tili tmeγra.

    Aru ihi, aru tura γef yiman-ik :

    Tazeqqa n tmeγriwin
    asensu azerreqman
    abrid ijeğğigen uṭṭun semmus d semmusan.
    Nniγ-ak semmus d semmusan, mačči ssemm n wussan.
    Yir ussan kfan a gma.

    tamnaṭ ?

    Di tmazirt umalu.

    D asensu n warraw n xali-k

    Xali-k Ḥmimic

    kečč teẓriḍ akk ayagi, terriḍ kan iman-ik d aεeggun.
    Ah a win ur k-nessin a mmi-s n tbudalit !!!
    Aha kan aha.

    Ha ! Ha ! Ha ! Ha !
    Ha ! Ha ! Ha ! Ha !

    Akka aseggas neγ sin.
    Melmi, melmi, anda ẓriγ melmi ?
    Ahat asmi ara d-yuγal Muḥend Ameẓyan si tmurt ur yessin
    Neγ d acu tenniḍ ?

    Ala, ala mačči akken.

    Imiren akken a d-yejfu fell-aγ di tejmeεt, ad teẓḍem fell-as werdiyya n 13 s umuṭu-s.

    Arğu, arğu !

    Ih, ad teγli ad teṛṛeẓ ligaṭu.

    A nniγ-ak widen d imcumen, d ayagi kan i yettεassan di tejmeεt.

    Lemmer d zik ?

    Ssusem kan, tili ala win ara s-yinin teṛṛeẓ-itent ikspri,
    acku terzef-d Malika γer lehli-s.
    Taslift-is.
    ad as-inin ttifxir ad ten-yečč wakal akken yečča tamγert n yemma-s n Malika, wala ma tečča-tent nettat seg ufus n tmeṭṭut n gma-s,
    nniγ-ak Sakin ad tt-yeqwu yejneε, yefneε, ay asaru, rebbi ireffed yesrusu.

    Ttifxir akka a gma, netthenna tura, ah.
    Ass-a ur yelli uwareb, wala arzaf-nni yak.
    Malika ma tedder d wargaz-is yelha, ma ulac attan tebded γef iḍarren-is d amdan ay tella, ad tekseb 4 leḥyuḍ-is anda i d as-yehwa.
    Ya n gma-s(tameṭṭut n gma-s) ad telhu d wexxam-is d ddunit-is.
    Tin yusan γer tayeḍ s nnubba d tinebgiwt n lεezza d lḥerma.

    Amafus a d-yeṣṣunay.

    Ssuref-iyi kan a gma, ata wissen anwa i d iyi-d-yessawalen s amafus, waqila d mmi-s n Wemsed, bu Lizavuntir-nni n dda Qiqi.

    Ihi ar tameddit a gma !

    Alu, azul ay Aṭlas, amek telliḍ ?

    Ifuḥ yimi-k a gma, annect-a tura mačči d lammud dayen
    neγ teččiḍ lekwaγeḍ-ik ?

    Mazal-ik kan am zik ay afuḥan.

    Anwa ? Ameddakel-ik ? Lbacir ?

    Sliγ yercel γef yiman-is yerna yufa lxedma.

    Yezweğ d ccix n taddart-nsen, ixeddem dinna kan zdat lğameε, deg yiwen yiger ibawen.

    Lğuher-nni tezweğ 4 iberdan, win tuγ ad as-tebru, tufaten akk d ičefčufen, teggul ur tuγal ad tedder d wergaz, sliγ attan tura d Pupay-nni yellan zik di lḥebs, tinna akken iweccmen akk ifassen-is, yid-s ay tedder.

    Ma myeḥmalent neγ ala ulac anwa i ikecmen s ulawen-nsent, maca, ad iniγ ttemsefhament.

    Yessufeγ-itt-id Saεid Askuti imiren, di lawan-nni si lḥebs.

    D tidet ih, nettat yessufeγ-itt-id, netta yekcem-it imiren, d acu kan, netta yeḥrec γef yiman-is. ,

    a bba bba bba…

    yekcem γef wayen yekcem, yeffeγ-d γer wayen d-yeffeγ.

    Lbacir ur iseṭṭel ara cclaγem-is ala, yessenγes-asen kan, yerra-ten annect n widak n Saεid n yimiren, ma d Saεid yekkes-iten akk tura.

    Cukkeγ lemmer mazal Zizi Lḥusin d amuddur ad ten-yeğğ netta tura, imi yekkes Saεid ayla-s.

    • Moussa l’hadj, l’hadj Moussa 24 juillet 2009 02:05, par aghiles
      Azul, Je salue Netta et je lui tire chapeau car c’est la seule personne qu’est intervenue pour nous parler dans notre langue depuis l’apparition de votre site à deux francs qui nous parle que de la haine et qui sensure tout ce qui n’est pas d’accord avec ce que vous publiez. Sachez qu’il y a des kabyles musulmans et ils vous emmerdent et il y a des kabyles juifs et ils vous emmerdent et il y a aussi des kabyles chretiens et ils vous disent allez vous faire chier là où je pense, pour pas dire autre chose. Et ces kabyles religieux sont tous des freres qui partagent la meme soufrance. Et dire que vous tous qui intervenez pour verser votre poison dans ce site pour nous diviser, comme par hasard vous vivez tous à l’etranger, vous etes pire que sadi et da lho. Au moins eux il ont essayé et ont foiré et vous, espece de fils de bougres vous voulez faire de tous les kabyles des mythos, si tu es musulman t’es pas kabyle, si t’es chretien t’es pas kabyle, dites le clairement si je pense pas comme toi espece de bouffon je ne suis pas kabyle. Dites moi les freres ennemis Et ça c’est pas de la dictature amazigh....... La suite.