Accueil > Satire et humour > Rêveries du promeneur solitaire
Satire
Rêveries du promeneur solitaire
Entretien imaginaire avec Hocine Aït-Ahmed
vendredi 7 janvier 2011
par Masin
Insi s’est rendu ce week-end à Lausanne, en Suisse. Surprise, il rencontre dans un parc Monsieur Hocine Aït Ahmed, secrétaire général du Front des Farces Socialistes. Il était venu se faire promener par sa chienne. En plus de la chienne, il avait un bracelet autour du poignet. Insi l’invite à prendre un verre, autour duquel le vieux de Lausanne lui a accordé cet entretien.



Insi : Ça va Monsieur Aït Ahmed ?

Aït Ahmed : Qui ?

Insi : Tu es Hocine Aït Ahmed, non ?

Aït Ahmed : Moi je m’appelle Hadj Messali.

Le serveur se pointe. Aït Ahmed demande un café calva et Insi un café.

Aït Ahmed : Tu ne bois pas d’alcool ?

Insi : Pas quand je suis en service.

Aït Ahmed : Quoi ? Tu es des services ?

Insi : Non. Je suis en service.

Aït Ahmed : Ah !

Insi : Et toi ?

Aït Ahmed : Moi je suis en opposition.

Insi : T’es pas encore en retraite ?

Aït Ahmed : Quand j’avais pris ma retraite, tu n’étais pas encore né.

Insi : Ah bon !

Aït Ahmed : Fais un tour à Aït Zellal, et tu verras

Insi : Et pourquoi tu t’agites encore contre le pouvoir algérien alors ?

Aït Ahmed : C’est juste pour perpétuer la légende.

Insi : Est-il vrai que tu parles sept langues ?

Aït Ahmed : Abslument !

Insi : Lesquelles ?

Aït Ahmed : Je parle les langues des Ben Bella, Djabellah, Mehri, Hamrouche, Tayeb Ibrahimi, Cheikh Abassi et Ssi Heddam.

Insi : Tu parle la langue de Saïd Sadi ?

Aït Ahmed : Désolé, mais je ne parle pas les dialectes.

Insi : T’as une belle montre !

Aït Ahmed : C’est mon petit fils qui me l’a offerte ?

Insi : Elle est belle !

Aït Ahmed : Dix-huit carras. Montre suisse. Elle fait tout : téléphone, radio, calculette, agenda, réveil, GPS... Tout, même le fax.

Insi : Surtout le fax.

Aït Ahmed : J’adore le fax.

Insi : Il s’appelle comment ton petit fils ?

Aït Ahmed : Tabou. Il est gentil.

Insi : C’est le fils de ton fils ou de ta fille ?

Aït Ahmed : De mon fils aîné. Celui que j’ai eu à Akfadou.

Insi : Il s’appelle comment ?

Aït Ahmed : Djedaï. Il est gentil.

Insi : Tu l’as eu comment ?

Aït Ahmed : Chut ! Totem et tabou.

Insi : T’as un gentil chien ?

Aït Ahmed : C’est une chienne. Elle s’appelle Djebha Elqiwa Lichtirakiya. C’est un cadeau de mon ami Mécili.

Insi : T’as pas de chiens ?

Aït Ahmed : Si. J’en ai même beaucoup.

Insi : Que fais-tu en ce moment ?

Aït Ahmed : Je prépare mon retour en Algérie.

Insi : Encore ?

Aït Ahmed : Comme dirait Rachid Ali Yahia, j’irai faire des conférences et des meetings partout en Algérie : à Fort National, à Michelet, à Azazga, à Akbou, à Bouira, à Tizi, à Bgayet... Partout partout en Algérie même à Sidi Djafar.

Insi : Dis plutôt en Kabylie.

Aït Ahmed : Peut-être que je ferai un tour au village.


Sur ce, sa montre sonne. Aït Ahmed s’excuse auprès d’Insi et s’en va à petits pas derrière sa chienne. Insi de son côté, règle les boissons, range son carnet et quitte le bar.




Lire les interviews d’INSI

Articles dans la rubrique :

Satire et humour
23/05/13
2
Insi rend visite à Laurent Fabius, ministre français des affaires étrangères. Celui-ci le reçoit (...)

Lire l'article

19/05/13
9
Insi a rendu visite à Boutef à l’hôpital du Val-de-Grâce. Mort, mais heureux de continuer de (...)

Lire l'article

20/04/13
18
A sa sortie de chez Boutef, Insi se rend chez Toufik, le patron des services. Il le trouve au (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


2 Messages

  • Awwah !!!! 23 janvier 2011 09:43, par Slimane
    Je trouve ces dialogues nuls et dénués de toute imagination. C’est lamentable. Je ne suis pas un fervent admirateur d’Aït Ahmed mais honnêtement je ne souhaite pas que ces satires soient lues par un journaliste du Canard Enchainé par exemple. Il faut arrêter le délire !!! Chacun son métier. Je suis certain que si vous cherchez bien, vous trouverez des journalistes de métier qui sauraient écrire des analyses politiques dignes de ce nom avec ou sans satire. Parce que là honnêtement on apprend rien. Vous me devez 5 minutes de ma vie !!!! Bonne continuation.
    • Awwah !!!! 24 janvier 2011 15:13, par La Mécréante !

      Hello Slimane !

      Vous dites : « Je ne suis pas un fervent admirateur d’Aït Ahmed mais honnêtement je ne souhaite pas que ces satires soient lues par un journaliste du Canard Enchainé par exemple. »

      ha ha ha ha !!! j’espère que vous plaisantez ! ha ha ha !!!

      les journalistes de coin-coin ont franchement d’autres canards à fouetter que de s’intéresser à ce zaïm-fossile éternel "opposant" qui s’oppose à lui-même depuis que (zaama) il s’est évadé de la (zaama) prison où l’avaient enfermé ses frères (et les vôtres) zarabes !

      décidément, vous êtes tous les mêmes indécrottables... Vous nous faites une pendule dès lors qu’on ne pense pas comme vous.

      PS pour Insi : as-tu quelques nouvelles de "l’assiégé" ?...