Accueil > Varia > Serment de Laarch n’At "Dacu ara nečč" : J’accepte (...)
Serment de Laarch n'At "Dacu ara nečč" : J'accepte !
samedi 19 février 2011
par Masin
Ci-après le contrat reconductible par tacite reconduction que certains Berbères signent chaque matin en se réveillant. Nous invitons nos chers internautes, qui s’y reconnaissent, à le signer et, éventuellement, enrichir ses clauses...



1) J’accepte de sacrifier ma langue, mon identité, mon Histoire et ma culture au profit de mon petit confort ;

2) J’accepte d’oublier les militants morts pour notre langue, à condition qu’on indemnise leurs parents et me permettre ainsi d’avoir bonne conscience ;

3) J’accepte que des militaires fouillent ma maison à la recherche des terroristes, car je n’ai rien à me reprocher ;

4) J’accepte qu’on jette en prison des militants berbères, car je suis convaincu que leur emprisonnement ne fera qu’avancer notre cause ;

5) J’accepte qu’on élimine des hommes de culture, pourvu qu’on me laisse aller à leur enterrement, fleurir leurs tombes et composer une chanson à leur mémoire ;

6) J’accepte de circuler avec des papiers rédigés en arabe, pourvu qu’on me permette de dire "je ne suis pas Arabe" ;

7) J’accepte la politique étrangère de mes dictateurs, j’accepte de soutenir leurs amis et de condamner leurs ennemis ;

8) J’accepte que mes enfants apprennent la langue arabe au nom du droit à l’éducation ;

9) J’accepte de me faire humilier par la police du régime, pourvu qu’on me laisse, à mon tour, humilier ma femme, mes sœurs ou les pauvres de mon quartier ;

10) J’accepte d’appartenir à la civilisation arabo-islamique, pourvu qu’on me crée une institution faisant semblant de prendre en charge ma culture ;

11) J’accepte que les officiers d’Etat Civil prénomment mes enfants selon leur volonté ;

12) J’accepte que des compatriotes non-berbérophones m’insultent, car les "pauvres" s’ignorent et ignorent l’Histoire de l’Afrique du Nord ;

13) J’accepte de me prendre pour un Arabe en présence de méchants étrangers qui cherchent à s’ingérer dans les affaires intérieures de mon pays ;

14) J’accepte de me sacrifier pour mon pays, même s’il ne me reconnaît pas, pourvu qu’on ne m’accuse pas de séparatiste, de raciste et d’égoïste ;

15) J’accepte de laisser ma terre patrie à mes ennemis, pourvu que mon frère respecte les frontières du champ que notre défunt père nous a légué ;

16) J’accepte la vulgarité des militaires, mais je ne permettrai jamais à mon frère de me manquer de respect ;

17) J’accepte de faire le deuil de mon fils tué par les gendarmes en 2001, pourvu qu’on me laisse me venger de mon cousin dont le grand père a tué le mien en 1913 ;

18) J’accepte le mensonge du pouvoir, pourvu qu’on me laisse mentir à ma femme et à mes enfants ;

19) J’accepte qu’on s’exprime uniquement en arabe au sein des institutions, pourvu qu’on me laisse parler ma langue chez moi ;

20) J’accepte qu’on marginalise ma culture, à condition que je sois toléré des "démocrates" francophones et arabophones ;

21) J’accepte de mourir pour une autre cause, pour prouver au monde que, contrairement à ce que l’on croit, je ne suis pas un Berbère tribal, sectaire et nationaliste ;

22) J’accepte la pollution idéologique arabo-islamiste, la destruction des oliviers et la dispersion des poisons chimiques.., même si je sais que je disparais chaque jour davantage ;

23) J’accepte pacifiquement la guerre qu’on m’impose, même si je sais qu’elle nous mène vers une catastrophe sans précédent ;

24) J’accepte de considérer mes ancêtres comme de véritables barbares que l’Islam a tirés des ténèbres du paganisme, du polythéisme, du judaïsme et du christianisme, pourvu qu’on m’autorise à faire des manifestations pacifiques et faire signer des pétitions pour m’indigner de cette contre vérité historique ;

25) J’accepte que mes dictateurs puissent être d’une honnêteté douteuse et parfois même corrompue, je pense d’ailleurs que c’est normal au vu de fortes pressions qu’ils subissent de la part des ennemis de l’islam ;

26) J’accepte cette situation et j’admets que je ne peux rien faire pour la changer ou l’améliorer ;

27) J’accepte d’être traité comme du bétail, car, tout compte fait, je pense que je ne vaux pas mieux ;

28) J’accepte de ne poser dorénavant aucune question, de fermer les yeux sur tout ceci, et de ne formuler aucune véritable opposition car je suis trop occupé par ma vie et mes soucis. J’accepte même de défendre corps et âme ce contrat si on me le demande ;

29) J’accepte donc, en mon âme et conscience et définitivement, cette triste matrice placée devant mes yeux pour m’empêcher de voir la réalité des choses. Je sais qu’on agit pour mon bien et pour celui de tous les Berbères.

Le Premier signataire

P.-S.

Cet article a été déjà publié en 2007. Etant plus que jamais d’actualité, nous vous le réchauffons à l’occasion.....

Articles dans la rubrique :

Varia
31/01/12
7
Un combat pour l’existence du peuple touareg, celui pour l’existence de la langue touarègue, (...)

Lire l'article

19/12/11
5
La journée internationale de solidarité avec Imazighen de Libye en lutte est une réussite. Cinq (...)

Lire l'article

15/12/11
0
Paris, Rennes, Montréal, Ottawa, New-York, Boston... verront des rassemblements de solidarité (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


4 Messages

  • Serment de Laarch n’At "Dacu ara nečč" : J’accepte ! 19 février 2011 08:12, par La Mécréante !

    « Serment de Laarch n’At "Dacu ara nečč" : J’accepte ! »

    ha ha ha ha !!! Ben « ecc » de la merde pour le restant de tes jours et ceux des tiens jusqu’à la 300e génération !

    et n’oublie pas que l’affaire est « scellée et non négociable ! » ha ha ha !!

  • Serment de Laarch n’At "Dacu ara nečč" : J’accepte ! 19 février 2011 11:19, par un payan kabyle
    Enfin une charte qu’une certaine élite kabyle, composée des humanistes honteux de leurs origines et des universalistes, sans parents et sans assise locale, spontanément générés comme les êtres unicellulaires du début de l’évolution, vont signer pour prouver leur amour à leurs maîtres penseurs !
  • 29- j’accepte que quand mon frère parle de nous, nous désigne « nous les arabes » et de laisser taper mon autre frère qui dit « nous les berbère » 30- j’accepte de parler en arabe dès qu’un arabe se trouve devant moi ou entre une centaine d’autre kabyles. 31- j’accepte de traire progressivement ma kabylité en Kabylie et complétement en dehors de celle-ci. 32- j’accepte que mon histoire soit entièrement falsifiée pourvu que cela se fasse au profit de l’arabo islamisme. …..
  • Serment de Laarch n’At "Dacu ara nečč" : J’accepte ! 28 février 2011 18:08, par Asberber
    J’accepte comme tout "kabyle émancipé " que mes enfants se marient avec des apprentis arabes,qui nous ont toujours témoignés leur amour et leur solidarité !!!,notamment lors de la mort de Matoub et lors de la répression de 2001 !.