Accueil > Autres rubriques > Tamazgha (l’association) > Activités > La Kabylie dans le colimateur de l’armée algérienne : (...)
La Kabylie dans le colimateur de l'armée algérienne : projection et débat
Vendredi 6 novembre 2009 à 20h, à Paris
mardi 3 novembre 2009
par Masin
La situation que traverse la Kabylie ces dernières années ne cesse de s’aggraver et devient de plus en plus inquiétante. Actuellement, des mouvements anormaux de l’armée algérienne ont lieu en Kabylie. En effet, un nombre impressionnant de militaires stationnent à travers l’ensemble du pays kabyle. Ces mêmes militaires, selon des témoignages, seraient responsables d’assassinats de civils. D’autre part, sous prétexte de lutte anti-terroriste, ces militaires incendient les forêts de Kabylie. L’été 2009 a été, encore une fois, un enfer pour les Kabyles (voir article sur les incendies à Bougtoune). Aussi, ces mêmes militaires, selon certains témoignages, viennent au secours de terroristes "domiciliés" dans des maquis de Kabylie : ils les ravitailleraient en nourriture (voir le communiqué du MAK daté du 20 octobre 2009).
Tout cela devra nous interpeller et ne peut nous laisser indifférents. C’est pourquoi nous tenons à organiser ce débat ouvert, autour de la projection du film de Samia Chala qui évoque lui aussi la Kabylie de 2001, afin d’échanger les informations et essayer de comprendre davantage la situation imposée à la Kabylie par l’Etat algérien. Et pourquoi pas, réfléchir ensemble à des idées qui pourront aider la Kabylie à se défendre ...




2Kabylie : au cœur de la révolte2


Un film de Samia Chala
produit par "Article Z" (Paris, 2001)
Film documentaire - 26 min.

Vendredi 6 novembre 2009 à 20h.


Local associatif,
12, rue du Moulin des Lapins,
75014 Paris.
Métro : Pernéty (Ligne 13)


Entrée libre

Renseignements
Tel : 01.45.45.72.44.
E-mail : tamazgha wanadoo.fr



A propos du film :

La réalisatrice, Samia Chala, d’origine kabyle, parlant le berbère, a suivi Mohand, un de ces jeunes qui ont démarré les émeutes du Printemps Noir (avril 2001), dans son village, Avizar, à une cinquantaine de kilomètres de Tizi-Ouzou, pour comprendre les raisons de la révolte kabyle en 2001.
Grâce à ses origines et à sa connaissance du "terrain", la réalisatrice, Samia Chala, a pu filmer sans aucune escorte policière et, de ce fait, réaliser un document exceptionnel.


Mohand






Articles dans la rubrique :

Activités
12/03/16
0
Dans le cadre de son activité, "Rencontres et débats", Tamazgha vous invite à une projection-débat (...)

Lire l'article

29/10/15
0
La Kabylie est dans le désarroi tant économique que moral. Le dernier grand mouvement remonte à (...)

Lire l'article

07/04/15
0
Alors même que les Etats hostiles à la libération de l’Azawad du joug malien poursuivent leur (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


12 Messages

  • L’été 2009 a été, encore une fois, un enfer pour les Kabyles.

    Preuves à l"appui : PHOTOS

  • à crever de rire !!! 6 novembre 2009 09:01, par La Mécréante !

    tant à crever autant que ce soit de rire, non ?

    je vous en offre l’occasion avec cette info APS qui est, comme chacun sait, la "voix de son maître" relayée en Kabylie par un drôle de blogger très muslimo-rampant. lisez ci-dessous :


    L’Algérie assume le statut de terre de refuge pour les personnes persécutées

    NEW YORK (Nations unies) - Le représentant permanent de l’Algérie auprès des Nations unies, Mourad Benmehidi, a affirmé à New York que l’Algérie assume "avec responsabilité son statut de terre de refuge pour les personnes persécutées et désireuses de retrouver leur liberté". M. Benmehidi, qui s’exprimait devant la 3e commission des Nations unies sur la question des réfugiés, a souligné que l’Algérie "accueille depuis plus de trois décennies les réfugiés du Sahara occidental, qui figurent parmi les 30 situations de réfugiés prolongées à travers le monde". A ce sujet, il s’est réjoui de la récente visite dans les camps de réfugiés sahraouis du Haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Antonio Guterres, qui a constaté de visu la situation de malnutrition et de dénuement dont souffre cette population, a-t-il dit. Il a ajouté que M. Guterres a également constaté "l’insuffisance" de l’aide apportée pour couvrir les besoins essentiels des réfugiés sahraouis, ce qui "amène l’Algérie à consentir parfois une aide qui dépasse l’aide humanitaire internationale", a-t-il relevé.

    source APS

    • Timmuzgha 6 novembre 2009 12:09, par Amazygh
      Azul , Ce ne sont pas des refugies politiques ; car une grande partie d’eux sont des prisonniers depourvus de tout droit humain (liberte du deplacement,voyage,droit au travail, droit de plainte devant les tribunaux du l’etat d’ accueil qu’ést L’ Algerie Amazigh ,.......etc ) En plus chers lecteurs Amazigh la "RASD" (la republique ARABE Sahraoui NON democratique) n’est que la creation des regimes arabo-baatistes obscurentistes sur les territoires DU GRAND TAMAZGHA TERRES DES HOMMES LIBRES . Ayyuz Imazighen Tanemmirt Tizi N’Imnayen
      • arabo-islamerie en bandoulière 7 novembre 2009 05:55, par La Mécréante !

        Salut Amazygh,

        j’ai rapporté cette brève uniquement pour le titre (qui est à crever de rire). Tout le reste n’est qu’algérianeries idiotes qui ne peuvent convaincre que les idiots.

        quant au fond de l’affaire... c’est mon dernier souci. Lorsque deux (ou plusieurs) entités islamo-arabistes s’entre-bouffent, j’observe et je compte les points, pour ne pas dire que je compte autre chose...

        cette fraction du Sahara marocain (restituée par l’Espagne) a choisi l’islamo-araberie pour tenter de se constituer en "État" : choix des perdants. ET c’est tant mieux !

        essaie donc de leur dire qu’ils sont « amazigh, sur une terre des hommes libres » !... ils te couperont la tête sur le champ !

  • "peu d’intérêt ?... sans blague ! 6 novembre 2009 11:59, par La Mécréante !

    les islamo-arabes de l’APS s’étonnent que MIRA n’intéresse personne !...

    effectivement, hormis les parents de ce malheureux jogger qui a été flingué à bout portant par le fils MIRA devenu "sheriff" (récidiviste) on ne voit guère qui peut s’intéresser à ce kabyle islamo-arabiste qui rejoint dans l’Histoire tous les Abane, Krim, et tous les forçats au service des wahhabites, mecquois, marabouts, zaouïas et autres adeptes des 5 piliers de l’idiotie.

    notez bien que l’APS situe l’événement en question à "Béjaïa" l’arabe et non à Vgayeth la kabyle.

    tapez APS puis algérie et lisez


    Hommage au commandant Mira, un des chefs de la wilaya III historique

    BEJAIA - Une semaine en hommage au commandant Abderahmane Mira, un des chefs de la wilaya III historique s’est ouverte jeudi à l’université de Béjaïa. Initiée par le bureau de l’ONM de la wilaya en collaboration avec l’université de Béjaïa, qui porte le nom du martyr, cette manifestation, intervenant en commémoration du 50e anniversaire de sa mort, se veut être un "éclairage sur la personnalité du héros et son parcours ainsi que son apport au mouvement de libération nationale". "Les historiens spécialistes ou non de l’histoire de la révolution algérienne ont accordé à l’étude de la vie du commandant Mira peu d’intérêt", a relevé Ouatmani Settar, maître de conférence à l’université de Béjaïa, soulignant qu’à ce jour "aucune biographie ne lui a été consacrée".
    [Aps 6/11/09]

  • Que pourra t’on retenir de l’année 2009/2959 ? Réponse : une occupation et destruction systématique de la Kabylie par les incendies qu’ils l’ont une fois de plus portée atteinte à notre faune. L’attitude de l’Etat colonialiste algérois dans cette affaire est de faire disparaître notre pays occupé depuis la fameuse "indépendance" de 1962 (il faudrait plutôt dire recolonisation arabo-musulmane avec les tragiques conséquences que l’ont sait). Quand je vois ce qui se passe chez nous, je ne peux qu’être écoeuré de ce qui se passe qu’on en juge : incendie de fôrets, arrestation de simples citoyens kabyles, prosélytisme musulman sans que cela n’émeuve personne, imposition de la langue arabe dans les tribunaux et dans nos écoles afin des créer des zombies mahométants. Le MAK nous propose l’autonomie, moi je dis NON. Je ne veux pas cohabiter avec des gens qui portent atteinte à ma kabylité et m’impose de suivre leurs croyances débiles venant du Moyen-Orient. La seule solution pour nous c’est L’INDEPENDANCE. Je veux un gouvernement kabyle, un parlement kabyle, une Cour constitutionnelle kabyle, des ambassadeurs kabyles qui nous répresentent auprès des autres Etats (sauf avec les créations artificielles du Proche et du Moyen-Orient, Israël excepté), que la culture kabyle puisse être connue de part le monde, et surtout que l’on arrete de nous prendre pour des ARABES. Oui je suis KABYLE et fière de l’être. AMAZIGH pour l’éternité.

    Saga des Gémeaux.

    • Azul a sEqqa des Gémaux,

      "ttxil-ek, geregh’ak" inni y id Depuis quand sommes nous indépendants ??

      Un pays qui ne produit rien "agwd tissegnit ur ssezmir’ara", nous importons tout, l’indépendance d’une Nation se situe dans sa capacité à asujetir, à rendre dépendantes d’autres nations vis à vis de sa production, sa productivité, ainsi une Nation forte économiquement est une Nation Libre et réellement indépendante.

      Ces oligarchs sont à la solde des puissances étrangères, qui ont jouées la carte Pan-arabiste, il ne faut surtout pas remettre en question leur stratégie géo-politique, ils ne veulent surtout pas une conscientisation du Peuple "AMAZIGH".

      Ils ont deverser ce poison islamiste, et avant il y eut le baatisme, afin de maintenir les IMAZIGHEN dans l’obscurantisme de façon à puiser une main d’oeuvre maléble et corvéable à merci d’une part et de chair à canon le cas échéant.

      Les quatre pays de TAMAZGHA n’ont ils pas produit des zombis, ces jeunes ’de 7 à 77ans) qui n’hésitent pas à risquer tous les périls en traversant la mer souvent sur de frêles esquifes, en esperant trouver au Nord une vie meilleurs !! Et que l’on ne dise pas que c’est à cause de la misère, l’ALgérie et la Lybie ont une manne pétrolière et gazière !!

      Quan à nous IMAZIGHEN de Kabylie, tant que nous prosternerons devant leur obscurantisme, rétrograde, celà ne peut quempirer, par ailleurs je ne partage pas non plus les vues de Mass Ferhat pour l’Autonomie, car il suffit de regarder e qui se passe aux U.S.A aujourd’hui, le Fédéralisme a aboutit à Plus de 10% de chömeurs (selon les chiffres officiels) or tous ces hommes et femmes en fin de droit se retrouve sur le carreau.

      Il se trouvent de plus en plus de gens qui réclament la cecession, et-ce bien que bénéficiant d’une très très large autonomie (en parle des etats unis d’Amérique), les cecessionistes veulent se désolidariser de l’Etat Fédéral.

      Donc par conséquent, en ce qui nous concerne une seule solution s’impose, c’est la déclaration d’indépendance des IMAZIGHEN, si nous voulons encore exister en tant que tels.

      " A ssut-y-ighil d’at y-issegh, ccaret akken ad yeblulles w-aghaln Amazigh"

      Tanemmirt, azul seg’ul

      AGWZUL

      • Salut Awgzul,

        dans mon précédant message, je n’ai jamais dit que nous étions indépendant, mais j’ai dit que la seule solution était l’INDEPENDANCE de notre patrie, si nous voulons êtres nous mêmes. Quant aux restes de ton message, je suis d’accord avec toi. De côté-là je n’ai rien à dire.
        Bien cordialement à toi.

        Saga des Gémeaux.

  • La Kabylie dans le collimateur des KDS, ou traîtres kabyles 7 novembre 2009 11:00, par La Mécréante !

    Brave Tamazgha.fr !

    peut-être sera-ce là votre ultime tentative de remuer la léthargie des kabyles anesthésiés par la koranerie. Dommage que je ne puisse pas assister à ce débat !

    les seules questions qui vaillent et qui mériteraient un débat à elles toutes seules :

    les kabyles ont-ils vraiment le désir de se défendre contre la vérole islamo-arabiste ? sont-ils prêts à shooter hors de kabylie les gueulards de minaret et leurs prêches de mort, leurs tchadors, leurs kamis, les gros bouffis qui épousent 4 femelles, les gros tas pleins de loukoums qui crèchent dans les zaouïas, les marabouts ignares et incultes qui se croient encore à Médine ?

    Les militaires algériens ne sont que quantité négligeable. ce sont des crève-la-faim comme les autres (mieux vaut être militaire que harraga), ils ont un job et ils peuvent bouffer. c’est tout. Et comme tous les trouffions de la terre ils obéissent aux ordres sous peine de...

    ce sont les kabyles qui sont à blâmer, en commençant par les femmes (devenues femelles) , et non les militaires qui ont moins de pouvoir que les "gardiens de parkings" !