Accueil > Dossiers et documents > Lounès Matoub > Affaire Matoub : qui sont les assassins ?
Affaire Matoub : qui sont les assassins ?
jeudi 23 juin 2005
par Masin
Nous reproduisons ci-après un article paru dans le bulletin "Kilkzanfu..." n° 12-13 (novembre-décembre 2000) qui reste toujours d’actualité.
A un moment où l’amnésie gagne du terrain, nous avons tenu à rappeler que nous n’avons pas oublié l’assassinat de Lounès et nous ne comptons pas l’oublier.
Nous allons en parler et mettre le doigt sur toutes les vérités à ce sujet.


C’est en juin 1998 que Matoub Lounès fut assassiné pas loin de son village au cœur de la Kabylie. Cet assassinat a bouleversé le monde entier et la Kabylie en particulier. La population kabyle a aussitôt déferlé sur Tizi-Ouzou. Des manifestations publiques ont gagné le pays kabyle entier.

Quelques heures après cet assassinat, Noureddine Aït-Hamouda intervient dans les médias internationaux (comme France-Infos) pour affirmer que les assassins sont les islamistes du GIA, idée fixe également développée par Khalida Messaoudi, députée-RCD au parlement algérien. C’est ainsi une véritable "pression" médiatique qui s’exerce pour faire admettre la thèse du GIA dans l’assassinat de Lounès. Même Malika Matoub déclare que les assassins sont les islamistes du GIA. Plusieurs observateurs se posaient déjà la question de l’intérêt du RCD à vouloir imposer à l’opinion la thèse du GIA dans cet assassinat.

Malgré cette pression, les jeunes manifestants de Kabylie envahissant les rues clamaient fort "Pouvoir assassin !". Cette phrase à elle seule résume ce que pense la Kabylie profonde de cet assassinat. La junte militaire, au pouvoir depuis 1962, est clairement mise en cause et rendue responsable de ce crime politique par les foules des manifestants.

Quelques jours plus tard, Malika Matoub revient sur ses déclarations initiales et, avec sa mère, demande à ce que toute la vérité soit faite sur l’assassinat. Elles exigent qu’une véritable enquête soit diligentée. Elles relèvent plusieurs points d’ombre dans la gestion faite par les autorités de cette affaire.
C’est au tour de Nadia Matoub, par la suite, de se joindre aux voix de Malika et sa mère pour demander une enquête sur l’assassinat. Elle n’exclut aucune thèse quant aux auteurs de l’assassinat.
Dans un texte rendu public par le MAOL, Mouvement algérien des officiers libres, en désaccord avec les généraux au pouvoir, il est donné des détails très accablants concernant l’assassinat de Matoub Lounès. Des responsables du RCD, en l’occurence Nourredine Aït-Hamouda et Khalida Messaoudi ont été cités dans ce texte. D’après le MAOL, Noureddine Aït Hamouda aurait joué un rôle important dans le complot de l’assassinat de Lounès commandité par le haut commandement militaire algérien dans le but de déstabiliser Zeroual et le pousser au départ.

Le dernier épisode en date est le reportage réalisé par la chaîne de télévision française Canal+, dans le cadre de son émission "90 minutes", consacré à l’affaire Matoub et intitulé "la grande manip".
Ce que l’on peut retenir de ce reportage c’est la convergence de l’ensemble des témoignages vers la thèse d’un assassinat organisé par la junte militaire algérienne. Les témoignages de Malika et Nadia Matoub incitent à se poser des questions quant à l’intérêt du RCD, ou du moins de certains de ses membres dont Nourredine Aït-Hamouda, à vouloir imposer à l’opinion la thèse du GIA dans l’assassinat de Matoub. Ainsi Malika Matoub affirme être félicitée par Nourredine Aït-Hamouda pour avoir soutenu que le GIA était le responsable de l’assassinat, et il lui aurait même proposé de lui faire rencontrer des personnes du haut commandement militaire qui sont satisfaits de ses déclarations. Nadia Matoub, affirme néanmoins que des éléments du RCD lui avaient promis des visas pour elle et ses soeurs ; en contrepartie, elle devait tenir une conférence de presse à Tizi-Ouzou pour laquelle ils lui ont rédigé la déclaration préliminaire qui disait en substance que les assassins étaient des éléments du GIA.


Masin Ferkal.


Extrait de "Klkzanfu..." n° 12-13 - novembre décembre 2000.

P.-S.

"Kilkzanfu..." est l’ancien intitulé de "Kra isallen" ?

Articles dans la rubrique :

Lounès Matoub
24/06/12
9
Quatorze ans après l’assassinat de Lounès Matoub, le régime algérien ne fait que confirmer sa haine (...)

Lire l'article

08/10/09
24
C’était un certain 9 octobre 1988, un gendarme algérien avait tiré à bout portant sur Lounès Matoub. (...)

Lire l'article

25/06/09
9
Le 25 juin 1998 à la mi-journée, Lounès Matoub fut assassiné pas loin de son village au cœur de la (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


7 Messages

  • Affaire Matoub : soyez homme 16 mai 2006 23:04, par ouaraz hocine
    ce message est adresse a ceux qui veulent impliquer Nordine Aït hamouda dans cette affaire. De mon coté je leur dirais " les personnes concernés sont les gents qui disent (qui tu qui) et qui a donner l’ordre. laisser nordine tranquille parceque la legende est simple " nordine veut une Algérie comme son père la désire " donc rester la ou vous êtes.
    • Affaire Matoub : soyez homme 26 juin 2006 21:23, par sala
      Matoub disait"uruminagh swayagi uruminagh swanechta..." depuis ait -hamouda n’a jamais porte matoub dans son coeur pire il s’est fait une fixation de l’eleminer ,quant a votre legende qui n’a jamais exister il y a mieux et elle est vrai c’est l’execution sommaire par feu colonel amirouche des etudiants qui ont rejoins le maquis il voyaient en eux de serieux concurents et memes des adversaires.
      • Affaire Matoub : soyez homme 5 juillet 2006 16:58
        Vous avez raison. Le pseudo heros AMIROUCHE etait manipulé par les services en vue de liquider l’élite intellectuelle kabyle qui representait un danger pour le futur pouvoir qui allait régner sur l’algerie au profit de la france.
      • Affaire Matoub : soyez homme 8 juillet 2008 21:56, par Mourad
        c’est vrai,moi aussi je crois que ce nordine peut faire plus que ça vu sa gueule,il règne en chef en kabylie,et MATOUB LAH errahmou à fait une chanson illustrant le vrai nouredine,Lounès a bien dit "Asmi thenguar thulmuts dhagarsay idyekimen " c’est vrai.Pour saadi (saadia) il a même vendu sa mère pour servir le pouvoir
      • Affaire Matoub : soyez homme 8 juillet 2008 22:05, par drikech
        je veux revenir sur la question du 3 mars 1994 qd tu préparais la commémoration du grand héro Amirouche, ce jour là, tu voulais pas invité à Matoub à prendre part à la fète. Il faut pas qu’on fasse ça entre nous, on est comme des frères nous les kabyles.
    • Affaire Matoub : soyez homme 8 juillet 2008 21:03, par dkech
      Il faut qu’on ouvre tous nos YEUX : si c’était les gars du GIA qui ont assassiné Matoub, ils auraient commencé, D’ABORD, par Ait Hamouda nordine, que ces gens du GIA savent parfaitement qu’il travaille pour la junte militaire et ça personne ne l’ignore dans la région. Moi je voudrai lui poser juste une petite question : Mr Ait Hamouda, qu’est que tu as fais dans le nuit du 03 mars 1994 ? CIAO
  • mon avis c’est que toute ces informations sont avérifier , ce n’est que des suppositions jusqu’a maintenant il n’ya aucune preuve reel concernant l’implication de nouredinne ait hammouda .