Accueil > Actualité > Alger complote contre l’Azawad !
Alger complote contre l'Azawad !
lundi 30 mars 2015
par Masin

"Sur invitation de l’Algérie, chef de fil de la Médiation internationale, une délégation de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA), dirigée par Bilal Ag Acherif, est en route pour Alger." Il s’agit là d’une information semi-officielle, ou de la façon par laquelle l’information serait présentée par les concernés.

Nous, on dira plutôt ceci : Sur convocation de autorités algériennes, une délégation de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) s’est rendue à Alger ce lundi 30 mars 2015. Cette délégation serait conduite par Bilal ag Achérif, président du MNLA.

Selon les bruits de couloirs, l’objectif de cette "visite", voulue par Alger, est "d’échanger avec les autorités algériennes sur l’évolution du processus de négociations et sur les propositions méthodologiques relatives à la prise en compte des amendements présentés à la délégation internationale venue à Kidal le 17 mars 2015". Le discours de la médiation internationale et de l’Etat algérien, comme de l’Etat malien, est on ne peut plus clair : ils ont fait savoir que ce qu’ils présentent comme "accord de paix" ne peut faire l’objet d’aucun amendement et tous "exhortent la coordination des mouvements de l’Azawad, qui n’a pas encore paraphé le document, à le faire sans plus tarder". Dans ces conditions, cette convocation d’Alger ressemble plus à une volonté de faire pression, voir du chantage, sur les membres de la délégation à qui les Algériens expliqueront la nécessité de parapher le document d’Alger pour éviter d’éventuelles représailles.

La CMA dit réaffirmer "sa volonté d’aller vers un accord global de paix durable sur la base de termes suffisamment conciliants, qui puissent garantir la bonne foi des parties et réconfortant l’appui international pour une mise en œuvre sereine et efficace". Sauf que tout cela n’est que littérature et, surtout, langue de bois. L’on se souvient que la CMA dans son communiqué du 18 mars 2015, n’a même pas daigné reprendre ne serait-ce que la position de la société civile de l’Azawad exprimée dans la Résolution générale de la conférence extraordinaire qui s’est tenue les 12 , 13 et 14 mars 2015 à Kidal. L’on s’étonne d’ailleurs que cette Résolution, rendue publique le 15 mars, et qui est on ne peut plus claire quant à la demande des Azawadiennes et Azawadiens, ne soit pas publiée sur le site du MNLA ou encore celui de la CPA[[CPA : Coallition des peuples de l’Azawad], membre de la CMA.

Il n’est un secret pour personne que l’Etat algérien, sous couvert de la France, et l’ensemble des acteurs impliqués dans la soi-disant gestion du conflit entre l’Azawad et le Mali, a pour mission de saboter le projet de l’Azawad et reproduire ce qu’il a toujours fait lors des différents conflits auxquels il a été mis fin par des "Accords" dont le médiateur principal est l’Etat algérien et qui ont été signés sur leur territoire. Il est évident que l’Etat algérien n’a pas encore digéré l’affront des populations de l’Azawad qui, rappelons-le, ont été jusqu’à brûler sur la place publique à Kidal ce qu’ils ont appelé la "honte d’Alger" ou encore "la mascarade d’Alger". L’Etat algérien n’a sans doute pas supporté également que ses hommes de main au sein de la CMA n’aient pas réussi à faire passer le paraphe du document qu’il tient à tout prix à imposer comme un accord de paix.

Ce voyage à Alger de dirigeants de la CMA n’est nullement le bienvenu et rien ne saurait le justifier, dans l’état actuel des choses. Est-ce pour aller trahir les populations de l’Azawad ? Si d’aventure ils s’engagent à quoique ce soit qui ne soit le mandat pour lequel ils ont été missionné par les populations de l’Azawad qui se sont exprimées à maintes reprises et de diverses façons, autant qu’ils rejoignent directement Bamako ; le passage par l’Azawad sera inutile et malvenu. Ils se mettront ainsi sur les pas de leur aîné Iyad ag Ghali. L’autre option est de rester, bien entendu, à Alger.

Les Azawadiens et l’ensemble des acteurs impliqués dans cette lutte pour la libération de l’Azawad ont eu à appeler les responsables de la CMA à la raison et à faire preuve d’engagement et de responsabilité en s’employant à honorer le mandat pour lequel ils ont été élus ou désignés. Ils n’ont qu’une seule mission : se contenter de traduire l’opinion des Azawadiennes et des Azawadiens. Et toute aventure mettant en cause les intérêts de l’Azawad ne leur sera jamais pardonnée. Et à eux la responsabilité quant aux conséquences de toute compromission mettant en jeu les intérêts de l’Azawad.

Encore une fois, il n’est pas inutile de rappeler que celles et ceux qui se battent pour l’indépendance de l’Azawad et sa dignité ne baisseront jamais les bras, n’abandonneront pas la voie sur laquelle ils se sont engagés et ne toléreront pas que des Azawadiens reproduisent les trahisons du passé et bradent un combat chèrement payé ! L’Azawad, le peuple touareg de manière général, a subit trop de trahisons et de compromissions que ce genre d’attitude ne sera plus toléré aujourd’hui.

La Rédaction.




Lire également :

- "Nous allons gagner ce combat pour notre liberté et notre dignité"
- Combat de l’Azawad : les raisons de la détermination du peuple…
- La lutte de l’Azawad, lutte d’un peuple !
- Les Jeunes de l’Azawad se mobilisent...
- Tamazgha a fait entendre la voix de l’Azawad à Paris.
- Est-ce la fin du suspe,se à Kidal ?
- Confusion à Kidal
- Le Mali synonyme d’insécurité
- Sur les accords d’Alger 2015
- Tamazgha soutient l’indépendance de l’Azawad !
- Le peuple de l’Azawad, toujours dans la rue pour rejeter l’"accord" d’Alger !
- Tirs de roquettes par des islamistes à Kidal.
- Les Touaregs rejettent les accords d’Alger
- Langue de bois : Fabius et le vrai faux accord d’Alger !
- Kidal se mobilise contre les accords d’Alger
- L’Azawad, rien que l’Azawad !
- Les Touaregs plus que jamais déterminés !

Articles dans la rubrique :

Actualité
02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Le président du MAK, Bouaziz Aït-Chebib, qui devait animer un meeting du MAK à Timizar ce vendredi (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


1 Message

  • Alger complote contre l’Azawad ! 1er avril 2015 21:38, par azi
    la résistance du peuple de l’Azawad vaincra des comploteurs et esclavagistes impérialistes. Il est vrai que le premiers danger se sont les traitres azawadiens dont il faudra s’en méfier comme de la peste. Car la France et l’algériens rodés dans le retournement de personnes. Il suffit de voir comment ils ont fait pour confisquera la liberté au peuple. Courage et vigilance azawadiens, c’est votre unique chance de vous libérer pour toujours. Rater ce train de la liberté c’est vous soumettre et soumettre vos citoyens pour des générations. VIVE L’AZAWAD LIBRE ! A bas l’Algérie des félons et la France leur maman !

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.